Braquage : Kim Kardashian a pu se défaire de ses liens et téléphoner à son garde du corps

  • A
  • A
Braquage : Kim Kardashian a pu se défaire de ses liens et téléphoner à son garde du corps
@ KENZO TRIBOUILLARD / AFP
Partagez sur :

La star, braquée et ligotée dans la nuit de dimanche à lundi à Paris, a réussi à appeler son garde du corps. 

Les investigations se poursuivent après le spectaculaire braquage dont a été victime Kim Kardashian. La star de téléréalité, ligotée dans son hôtel parisien par des hommes qui ont emporté un butin estimé à neuf millions d'euros, avait pu se défaire de ses liens et téléphoner à son garde du corps. 

"Elle a défait ses liens et téléphoné à 2h56 à son garde du corps qui n'était pas présent sur les lieux au moment de l'agression", a expliqué une source proche de l'enquête. Pascal Duvier, qui suit la star américaine dans la plupart de ses déplacements, "accompagnait la sœur de Kim Kardashian en boîte de nuit", selon des sources proches du dossier.

Dans un quartier cossu de Paris. Le braquage s'est déroulé dans la nuit de dimanche à lundi, vers 2h30, dans une discrète résidence hôtelière de luxe, l'hôtel de Pourtalès, près de la Madeleine, dans un quartier cossu de la capitale. Les cinq braqueurs, armés et masqués, portaient des blousons de police.

Ils ont entravé le veilleur de nuit, puis trois d'entre eux sont restés faire le guet, tandis que les deux autres montaient dans les appartements de la star, d'après une source proche de l'enquête. Ils ont braqué une arme sur sa tempe, puis ils l'ont enfermée dans la salle de bains après lui avoir ligoté les mains et les pieds avec du scotch et l'avoir bâillonnée.