Bordeaux : une étudiante croque une limace nichée dans une potatoe McDonald's

  • A
  • A
Bordeaux : une étudiante croque une limace nichée dans une potatoe McDonald's
La jeune femme a été malade tout l'après-midi après avoir avalé la limace.@ KAREN BLEIER / AFP
Partagez sur :

Pour la dédommager d'avoir avalé une limace, le restaurant lui a remboursé son menu et offert un autre. Une maigre compensation pour l'étudiante en colère.

Mardi, Mélanie compte manger tranquillement chez elle son menu McDonald's. Mais… "Arrivée chez moi, en regardant à l'intérieur du sachet de potatoes, je remarque des traces blanches. Je me dis que c'est peut-être une mauvaise décongélation", raconte-t-elle au quotidien Sud Ouest. "J'en prends une (une potatoe) avec une grosse tache noire et je me dis que ça doit être normal. Je la croque et je sens une matière gluante, sauf que j'avais déjà avalé ma bouchée. Je recrache ce que je peux et je constate qu'il y a une limace qui logeait dans la potatoe."



Deux menus pour le prix d'une… limace. Écoeurée, la jeune femme retourne dans le restaurant qui a préparé son déjeuner "calmement et sans faire de scandale pour leur éviter une perte de clientèle soudaine". Elle raconte alors sa mésaventure et demande un dédommagement. "Aucune réaction du manager, si ce n'est qu'elle a proposé de me rembourser et de m'offrir un autre menu", confie-t-elle au journal. "J'ai surtout été mécontente du peu d'attention que l'on m'a porté. Ce n’est pas anodin de manger une limace en croyant manger des potatoes."

Un incident "exceptionnel". Contacté par Sud Ouest, le restaurant a assuré que la direction avait bien pris en compte la plainte de sa cliente, précisant que "les échanges ont été cordiaux et constructifs". "Après lui avoir remboursé le montant total de sa commande, elle [Mélanie] a été informée qu'une enquête serait menée en interne, et auprès de notre fournisseur". Le représentant du restaurant a également souligné le "caractère exceptionnel de cet incident".