Bordeaux : sixième disparition inquiétante

  • A
  • A
Bordeaux : sixième disparition inquiétante
Un jeune homme a disparu pendant la Fête de la Musique à Paris, son sac a été retrouvé sur un quai de la Garonne.@ MAXPPP
Partagez sur :

Un homme a disparu durant la Fête de la Musique. Son sac a été repêché dans la Garonne.

La Garonne a-t-elle fait une nouvelle victime ? Un homme d'une trentaine d'années a disparu dans la nuit de jeudi à vendredi en bord du fleuve, alors que la Fête de la Musique battait son plein dans le centre de Bordeaux. Il est le sixième jeune homme à disparaître dans des circonstances similaires, et cela en moins d'un an.

Vendredi en fin de matinée, un hélicoptère de la gendarmerie survolait le fleuve tandis que des navettes des pompiers sondaient les eaux sans succès, après des recherches infructueuses dans la nuit. "Nous sommes dans le cadre procédural de la disparition inquiétante. Une enquête a été confiée à la brigade criminelle de la DDSP", la Direction départementale de la Sécurité publique, a indiqué le parquet.

Plusieurs témoins ont assuré avoir vu un homme dans l'eau. Selon Sud Ouest, "vers deux heures du matin plusieurs personnes qui flânaient du côté du ponton d'honneur ont aperçu un jeune homme qui se débattait dans l'eau". Trois personnes ont ensuite affirmé avoir vu "un corps dériver" un peu plus loin, puis entré en collision avec un bateau. Avant de disparaître.

Son sac à dos a été repêché

Seul le sac du disparu a pu être repêché. Une source municipale a confirmé cette découverte. Selon elle, le sac contenait "des papiers d'identité". "La police vérifie s'il y a bien une relation entre les papiers et le corps du jeune homme aperçu", qui est introuvable, a précisé cette source. "C'est une forte présomption, mais nous n'avons pas de certitude absolue", a ajouté un peu plus tard le procureur de la République

Depuis juillet 2011, les noyades dans le fleuve sont un sujet sensible, sur fond de rumeurs de "serial pousseur". Mais jusqu'à présent, les cinq décès recensés semblent tous liés à des chutes accidentelles provoquées par l'alcoolisation. "Cela va encore relancer les rumeurs" de piste criminelle parmi les étudiants, a dit redouter malgré tout un élu municipal.

Julien Teyssier, la dernière victime, avait été retrouvé le 9 mai dans la Garonne. Pour la Fête de la musique, traditionnellement alcoolisée, un important dispositif policier avait été déployé jeudi soir. La vente d'alcool à emporter est par ailleurs interdite à partir de 22 heures depuis le mois de mai.