Bordeaux : enquête pour "homicide volontaire" après la découverte d'un corps dans un bateau

  • A
  • A
Bordeaux : enquête pour "homicide volontaire" après la découverte d'un corps dans un bateau
Selon "Sud Ouest", le corps de la victime aurait été découvert lundi soir par un ami qui aurait aussitôt averti la police. Image d'illustration. @ PHILIPPE DESMAZES / AFP
Partagez sur :

La police judiciaire a été saisie après l'autopsie et l'identification du corps de ce sexagénaire retrouvé mort sur son bateau lundi.

Une enquête, confiée à la police judiciaire de Bordeaux, a été ouverte pour "homicide volontaire" après l'autopsie et l'identification du corps d'un sexagénaire retrouvé dans son bateau lundi soir, à Bordeaux, a-t-on appris vendredi auprès du parquet.

"Une enquête est confiée à la DIPJ (direction inter-régionale de la police judiciaire) du chef d'homicide volontaire à la suite de la découverte du corps de Loïc Gallot-Lavallée", a indiqué le parquet, sans autre précision, un peu plus de 24 heures après l'autopsie. Interrogé dans un premier temps, le parquet de Bordeaux avait annoncé l'ouverture d'une information judiciaire "pour déterminer les causes de la mort inexplicable d'un homme dont le corps a été retrouvé lundi soir dans un bateau" au Bassin à flots.

Mort par strangulation ?Selon le quotidien régional Sud Ouest, l'autopsie pratiquée mercredi à l'institut médico-légal du CHU de Bordeaux a révélé que l'homme âgé de 65 ans "serait mort par strangulation", et qu'il portait des traces de coups sur le visage. Loïc Gallot-Lavallée, domicilié dans le Morbihan, avait acheté un voilier de 9 mètres à Bordeaux où il se rendait régulièrement pour retaper son bateau, précise le journal. Toujours selon Sud Ouest, le corps du sexagénaire a été retrouvé dans la partie habitable de son voilier, monté sur cales, par un ami de la victime qui a aussitôt alerté la police. Le parquet n'a ni confirmé ni infirmé ces informations.