Bobigny : une fillette meurt dans l'incendie d'un camp de Roms

  • A
  • A
Bobigny : une fillette meurt dans l'incendie d'un camp de Roms
@ MAXPPP
Partagez sur :

Une fillette de 8 ans est morte mercredi dans l'incendie d'un camp de Roms en Seine-Saint-Denis. 200 personnes ont du être évacuées.

Une fillette de 8 ans est morte mercredi matin dans l'incendie d'un camp de Roms, en Seine-Saint-Denis. Selon le sous préfet, 200 personnes ont été évacuées. Les raisons du sinistre restent encore inconnues.

200 Roms sur un campement de 500 mètres carrés. L'incendie s'est déclaré mercredi matin, vers 5h45, dans le quartier des Coquetiers, à Bobigny. Selon un porte-parole de la Brigade de sapeurs-pompiers de Paris, le feu a pris dans des "installations précaires", sur ce campement de 500 mètres carrés. Le camp de Roms était occupé par près de 200 individus. Ces derniers ont été évacués.

Des occupants dormaient toujours à l'arrivée des secours. L'opération a mobilisé une centaine de pompiers et une trentaine de véhicules. Lorsque les secours sont arrivés, un partie des occupants du camp dormaient toujours, rapporte Le Parisien. Les pompiers sont parvenus à maîtriser le feu vers 6h25. "Une fillette de 8 ans n'a pas été retrouvée pendant l'opération", a ajouté la préfecture. L'autopsie du corps de l'enfant est actuellement en cours.

La maire souhaite rencontrer Cécile Duflot. Le préfet de Seine-Saint-Denis, Philippe Galli, s'est rendu sur place vers7h30. Dans un communiqué, la maire communiste de Bobigny, Catherine Peyge, a dit vouloir "rencontrer d'urgence" la ministre du Logement Cécile Duflot après "ce drame". "N'oublions pas que cette question repose sur l'égalité territoriale bafouée en région parisienne et que la 'chasse' à laquelle ces populations sont exposées est un facteur aggravant de grande précarité", déplore Catherine Peyge.

Un précédent incendie en avril 2013. Le campement concerné, dit des Coquetiers, avait déjà été le théâtre d'un incendie en avril, qui n'avait pas fait de victimes. Selon un rapport de la Ligue des droits de l'Homme publié mi-janvier, 22 camps de Roms, abritant un total de 2.157 personnes, ont été touchés par des incendies en 2013, contre 11 en 2012.

sur le même sujet, sujet,

HISTOIRE - Des Roms agressés avec un produit caustique

INFO - Deux fois plus de Roms expulsés en 2013

INFO - Des Roms attaquent en référé le préfet du Nord