Blocage de l'A1 par des gens du voyage : jusqu'à 3 ans de prison ferme requis

  • A
  • A
Blocage de l'A1 par des gens du voyage : jusqu'à 3 ans de prison ferme requis
Les dégâts causés sur l'autoroute A1 avaient été évalués à un demi-million d'euros.@ PHILIPPE HUGUEN / AFP
Partagez sur :

En août 2015, des gens du voyage avaient bloqué l'A1 afin de protester contre une décision de justice.

Des peines allant jusqu'à trois ans de prison ferme avec mandat de dépôt ont été requises vendredi contre des membres de la communauté du voyage soupçonnés d'avoir bloqué l'autoroute A1 en août en Picardie. Ils protestaient contre une décision de justice.

Des amendes aussi requises. La procureure a requis trois ans de prison ferme avec mandat de dépôt pour trois des douze prévenus, trois ans dont deux ferme pour deux d'entre eux, un an ferme pour un autre et un an dont six mois ferme pour quatre autre. Elle a réclamé également 5.000 euros d'amende pour chacun d'entre eux, et requis la relaxe pour deux des prévenus.

Le 28 août dernier, au début d'un week-end de retour de vacances chargé, pneus, palettes, poubelles, arbres avaient brûlé sur l'A1, à l'instigation de plusieurs dizaines de gens de voyage, qui réclamaient que la libération du fils de l'une des victimes de la fusillade survenue quatre jours plus tôt dans un camp de Roye, dans la Somme. Les dégâts causés sur l'autoroute A1 avaient été évalués à un demi-million d'euros