Bijouterie braquée à Paris : trois nouvelles interpellations

  • A
  • A
Bijouterie braquée à Paris : trois nouvelles interpellations
Une bijouterie braquée est située au 2 rue de la Paix.@ Michel Fréret-Roy pour Europe 1
Partagez sur :

Vendredi, une dizaine d'individus ont braqué une bijouterie. Cinq suspects ont été arrêtés.

Deux d'entre eux ont été arrêtés une dizaine de minutes après le braquage. Une dizaine d'individus cagoulés et armés ont braqué vendredi en fin de matinée une bijouterie située rue de la Paix, en plein Paris. Deux personnes, originaires d'Europe de l'Est et âgés de 17 et 24 ans, ont été interpellés peu après les faits. Dans la soirée de vendredi, trois suspects supplémentaires ont été arrêtés, selon les informations recueillies par Europe 1.

Les présentoirs brisés à coup de masse. Ce qui apparaissait comme une visite classique de deux hommes en costume était en réalité un braquage. Deux hommes sont d'abord entrées dans la boutique Vacheron Constantin, spécialisée dans les montres de luxe. Rapidement, elles ont menacé les vigiles avec des armes poing. Un troisième homme a alors bloqué la porte pour permettre à ses six ou sept autres complices, cagoulés, ou cachés derrière des foulards d'entrer dans la bijouterie. Ils ont brisé les présentoirs à coup de masse et de barre de fer et ont raflé une vingtaine de montres de luxe d'une valeur totale estimée entre 1 et 1,5 millions d'euros. Au cours de ce braquage, une vendeuse a été légèrement blessée par les éclats des vitrines brisées par les malfaiteurs.

"J'ai juste vu qu'ils étaient très jeunes". Christelle, qui se trouvait tout près de la boutique au moment des faits, raconte la rapidité avec laquelle les braqueurs ont procédé. "En arrivant à la rue de la Paix, j'ai aperçu des jeunes hommes qui se cagoulaient, je ne les reconnaitrais pas. Mais, quand je les ai vu mettre des cagoules, je me suis dit : 'ils vont faire un braquage'. Et deux secondes après, ils rentraient dans le magasin. J'en ai aperçu un avec une hache à la main. Tout s'est passé très vite que je n'ai vu que ça. Ça a duré trois minutes, quatre minutes peut-être, je ne sais pas, je n'ai aucune idée du temps, ça va tellement vite. J'ai juste vu qu'ils étaient très jeunes, je dirai 18-20 ans", commente-elle au micro d'Europe 1.

04.10-braquage-int-2-930620

Cinq suspects arrêtés. Pour couvrir leur fuite, les malfaiteurs ont lancé des fumigènes et se sont rapidement dispersés dans le quartier. Un témoin de la scène a suivi deux des braqueurs avant d'appeler la police, ce qui a permis l'arrestation des deux hommes, une dizaine de minutes plus tard, sur le boulevard Haussmann. Les malfaiteurs ont été interpellés en possession d'une arme. Une masse, utilisée pour casser les vitrines, a par ailleurs été abandonnée sur place. Selon le commissaire du IIe arrondissement Francis Vincenti, une autre masse et une hache ont été retrouvées dans les poubelles du quartier. Les malfaiteurs se sont en effet débarrassés de leurs armes au fur et à mesure de leur fuite. Vendredi soir, trois autres suspects ont été interpellés. Placés en garde à vue, ils sont entendus par la brigade de répression du banditisme (BRB) de la PJ parisienne, en charge de l'enquête.

04.10-braquage-int-3-930620

Un braquage dans un quartier hautement sécurisé. "C'est un commando bien organisé", a estimé Jacques Morel, de l'UFBJOP, ajoutant que la bijouterie se trouvait "juste à côté du ministère de la Justice dans un quartier très sécurisé".