Besançon : elle croyait avoir gagné à l'Euro Millions

  • A
  • A
Besançon : elle croyait avoir gagné à l'Euro Millions
@ ALAIN JOCARD / AFP
Partagez sur :

Une mère de famille a fait pour 4.000 euros de chèques en bois en trois semaines, pensant avoir gagné à la loterie.

Elle a dépensé des sommes folles, avec un compte non provisionné. Une mère de famille de 46 ans a été condamnée par le tribunal de Besançon, dans le Haut-Doubs, à quatre mois avec sursis et une mise à l'épreuve pour avoir fait des chèques sans provisions. Enfermée dans le déni, la femme pensait avoir gagné à l'Euro Millions.

Son mari lui assure qu'elle n'a pas gagné. En février 2014, cette mère de famille, pensant avoir gagné à la loterie, dépense de manière inconsidérée. En moins de trois semaines, elle émet pour 4.000 euros de chèques sans provision, en s'achetant parfums, vêtements et autres bibelots, raconte L'Est Républicain. Pourtant, la femme n'a aucune nouvelle de la Française des Jeux. Et sa famille commence à s'inquiéter devant les sommes dépensées. Son mari a même tenté de lui ouvrir les yeux en lui assurant qu'elle n'avait pas eu les bons numéros au tirage de la loterie.

Elle prétend qu'on lui a volé son sac à main. C'est alors qu'elle va inventer une agression, par peur d'être pincée pour ses multiples chèques en bois : la mère de famille prétend qu'on lui a volé son sac à main. Et pour que ce dernier ne soit pas retrouvé, elle le brûle. Sauf que la dépensière a laissé de multiples preuves de ses achats derrière elle, à commencer par son images sur les caméras de vidéosurveillance. Elle a fini par reconnaître sa responsabilité à l'audience. Sa condamnation est assortie d'une obligation de travailler, et d'indemniser les commerçants, victimes de son déni.