Berck-sur-mer : la mère mise en examen

  • A
  • A
Berck-sur-mer : la mère mise en examen
@ DR
Partagez sur :

Une femme de 36 ans, interpellée vendredi, a reconnu avoir tué sa fille en la noyant. Aujourd'hui, elle "exprime des remords".

L'INFO. La mère de la fillette retrouvée morte noyée sur une plage de Berck-sur-mer, interpellée vendredi dans le Val-de-Marne par la direction centrale de la PJ, a été mise en examen samedi pour assassinat et placée en détention provisoire, a indiqué son avocat. Elle avait reconnu les faits avant d'être placée en garde à vue vendredi, selon les informations recueillies par Europe1. Des analyses d'ADN ont confirmé qu'il s'agissait bien de la mère de l'enfant.

Cette femme, âgée de 36 ans et d'origine sénégalaise, était recherchée depuis le 20 novembre dernier. Elle a été arrêtée dans un immeuble d'une petite rue de Saint Mandé, où elle vivait avec un homme.

berck sur mer plage hopital maritime e1default 930620

Elle a reconnu les faits... D'après le parquet, la mère s'était précisément rendue à Berck-sur-Mer pour "mettre fin aux jours de son enfant", qu'elle a "déposée vivante sur la plage alors que la marée montait". "Elle ne s'était jamais rendue dans cette ville, dont seul le nom a retenu son attention", précise le parquet. La trentenaire a relaté "les difficultés qu'elle rencontrait dans la prise en charge quotidienne de la fillette, peu compatibles avec sa vie de couple".

Et exprimé ses "remords". La trentenaire "réalise ce qu'elle a fait" et exprime des remords", a par ailleurs rapporté samedi son avocate Me Fabienne Roy-Nansion devant le tribunal de Boulogne-sur-Mer. "Elle ne cherche pas à se trouver des excuses. Au contraire, elle dit n'être pas défendable", a ajouté l'avocate, après la mise en examen pour assassinat de sa cliente.

"Une dame très gentille". D'après des voisins  interrogés par Europe 1, elle partageait depuis plusieurs années un atelier d'artiste avec un Français, sculpteur d'art africain, âgé d'une cinquantaine d'années. Une voisine interrogée par Europe 1 a décrit une dame "très gentille, très souriante", "d'une certaine classe". Un autre habitant de l'immeuble a de son côté indiqué qu'elle était "avenante".

Un décès consécutif à un œdème pulmonaire. Les premiers résultats de l'autopsie ont par ailleurs permis d'établir que la fillette, âgée d'environ 12 mois, avait succombé à un œdème pulmonaire vraisemblablement consécutif à une noyade et que le corps ne portait a priori pas de traces de sévices. Le corps de l'enfant avait été retrouvé, le 20 novembre au petit matin, sur une plage de Berck-sur-Mer, par des pêcheurs de crevettes.

123, sur le même sujet

L'INFO - La police face au mystère de la fillette de Berck

EXCLU - Le "calme absolu" de la mère

ENQUETE - Comment la vidéosurveillance aide les enquêteurs