Bavure policière contre un ado ?

  • A
  • A
Bavure policière contre un ado ?
@ Google
Partagez sur :

Un mineur a porté plainte pour des violences policières qui auraient eu lieu à Bobigny.

Qui sont-ils ? Qui sont ces trois policiers, qui auraient frappé le jeune Gako, en pleine nuit sur un terrain vague, le 30 mai dernier ? C’est la question posée à l’IGS, la police des polices, depuis 15 jours.

Dans sa plainte, l'adolescent affirme que les policiers l'ont interpellé pour avoir fait un doigt d'honneur à un chauffeur de bus, vers 1h du matin. Un geste que les fonctionnaires auraient pris pour eux.

Enquête en cours

Au lieu de le conduire au commissariat de Montreuil pour le placer en garde à vue, les agents auraient emmené le garçon dans un terrain vague au bord du canal de l’Ourcq à Bobigny. C’est là qu’il aurait été frappé à coups de poing, de tête et de pied avant d’être abandonné sur place. C’est un passant qui a trouvé le jeune homme et appelé les pompiers. Une incapacité totale de travail (ITT) de 7 jours lui a été prescrite.

D'après les informations recueillies par Europe 1, l'inspection générale des services (IGS) s'intéressait jeudi soir à des policiers d'une compagnie d'intervention qui seraient passés dans le secteur, dans leur voiture sérigraphiée.

Le jeune homme a porté plainte pour violences policières. D'après les informations recueillies par Europe 1, l'inspection générale des services (IGS) s'intéressait jeudi soir à des policiers d'une compagnie d'intervention qui seraient passés dans le secteur, dans leur voiture sérigraphiée.