Battue par ses frères pour avoir tchatté

  • A
  • A
Battue par ses frères pour avoir tchatté
@ MAX PPP
Partagez sur :

Cette jeune fille de 17 ans n'était pas scolarisée. C'est un médecin qui a donné l'alerte.

Les coups remonteraient au mois de décembre. Une jeune fille âgée de 17 ans a été battue par ses frères parce qu'elle discutait sur internet, via la messagerie instantanée MSN. Surprise devant son ordinateur, elle a ensuite été enfermée au domicile familial, à Saint-Gratien, dans le Val-d'Oise. Les deux frères auraient agi avec l’assentiment des parents, des "musulmans rigoureux" selon Le Parisien.

Cette jeune fille, voilée intégralement, n’était pas scolarisée et sortait peu. C’est un ophtalmologue qui a donné l’alerte. La victime était venue le consulter, sans l’accord de ses parents, parce qu’elle souffrait d’un œil. Le spécialiste n’a pas manqué de relever les traces de coups et a fait un signalement, lançant ainsi la procédure.

Les deux frères, âgés de 28 et 32 ans, sont poursuivis pour violences aggravées et séquestration. Ils ont été placés en détention provisoire vendredi dernier. Leur père, suspecté de les avoir laissés agir, a aussi été emprisonné. La mère, également poursuivie pour avoir approuvé la punition, a été mise en examen et placée sous contrôle judiciaire.

"Ce n’est pas du tout représentatif du quartier et de l’esprit du quartier. La plupart des pratiquants de ce quartier sont des gens très, très ouverts. Maintenant, ce sont typiquement des choses qui nous échappent", a réagi la maire UMP de Saint-Gratien, Jacqueline Eustache-Brinio, sur Europe 1. Elle a cependant dénoncé une situation "inacceptable".

La jeune fille, grièvement blessée au visage, risque de perdre l'usage d'un oeil. Elle a quitté le foyer dans lequel les services sociaux l’avaient placée, refusant d’ôter son voile. Les autorités cherchent pour elle une famille d’accueil.