Banier giflé par un SDF

  • A
  • A
Banier giflé par un SDF
@ MAXPPP
Partagez sur :

Le SDF lui a demandé d’effacer les clichés qu’il avait pris de lui. Le ton est monté.

"Ta gueule, clochard". C'est l'insulte lancée par François-Marie Banier à un SDF sur les Champs-Elysées que le dandy venait de prendre en photo. Le sans-abri répondant illico par une gifle. L'histoire est rapportée mercredi par Le Parisien. Mais elle n'ira pas jusque devant les tribunaux, selon les informations recueillies par Europe 1.

Tout commence samedi après-midi, sur la plus belle avenue du monde. François-Marie Banier se balade, à la recherche d’anonymes à immortaliser. Son objectif s’arrête sur Michel, 42 ans, sans-abri depuis sept années, une figure dans le quartier des Champs-Elysées où il fait la manche, été comme hiver.

Pris en photo contre son gré, le SDF lui demande d’effacer les clichés. François-Marie Banier refuse, lançant au sans-abri un aimable "Ta gueule, clochard"… qui répond immédiatement par une gifle au photographe. "ll m’aurait demandé l’autorisation de me prendre en photo, je lui aurais dit oui, il n’y a pas de problème", assure Michel.

"Je lui ai mis une petite gifle" :

"Tu sais à qui tu as mis une baffe ?"

François-Marie Banier se précipite alors à la station de métro Franklin-Roosevelt pour chercher de l’aide. "Ensuite, les policiers sont arrivés. Ils m'ont dit 'Michel, est-ce que tu sais qui tu as frappé ?' Un photographe célèbre", me répondent -ils. "Moi, j’ai pensé àYann Arthus-Bertrand. Ils (les policiers) me disent François-Marie Banier, celui qui a pris de l’argent à Madame Bettencourt".

Emmené en cellule de dégrisement, il apprend dans un premier temps que François-Marie Banier a porté plainte contre lui. Mais peu avant 13h, mercredi, l’avocat de François-Marie Banier a confié à Europe 1 que son client retirait finalement sa plainte.