Bac de Marseille : des policiers entendus

  • A
  • A
Bac de Marseille : des policiers entendus
Une dizaine d’hommes, ex-membres de la BAC de Marseille, dissoute en octobre dernier, sont entendus dans le cadre d'une enquête pour "complicité d'assassinat".
Partagez sur :

Plusieurs anciens membres de l'unité dissoute sont auditionnés après la mort d'un indic.

Des policiers de la Bac Nord de Marseille ont-ils joué un rôle dans la mort d’un "indic" ? C’est ce que tentent de savoir les services de l’IGPN, la police des polices. Au total, dix hommes, anciens membres de la BAC de Marseille, dissoute en octobre dernier, doivent être entendus d'ici mercredi dans le cadre d'une enquête pour complicité d'assassinat, selon une information révélée par RTL, et dont Europe1 a obtenu la confirmation.

Depuis mardi matin, trois anciens membres de la Bac Nord de Marseille ont été déjà été entendus, en tant que témoins. Ces auditions doivent se poursuivre jusqu’à mercredi, selon les informations recueillies par Europe 1.

>> A LIRE AUSSI : Marseille : des policiers ont-ils balancé ?

Le nom de l'indic aurait été livré à une bande rivale

C'est l'audition de trois anciens policiers de la Bac, dans le cadre de l'affaire de policiers ripoux ouverte en septembre dernier, qui a permis de révéler cet autre volet de l'affaire. Les fonctionnaires auditionnés ont assuré que le nom de l'indic avait été livré à une bande rivale.

>> A LIRE AUSSI : Ce qui est reproché à la Bac de Marseille ?

En octobre dernier, l'avocat de la famille d'un dealer assassiné, Me Yassine Bouzrou, avait lui-même déposé une plainte auprès du procureur d'Aix-en-Provence, estimant que les fonctionnaires auraient pu "fournir des renseignements de nature à favoriser un assassinat" : le caïd était aussi un "indic", un informateur de la police.