Avalanches mortelles dans les Alpes

  • A
  • A
Avalanches mortelles dans les Alpes
@ GOOGLE MAP
Partagez sur :

Une cinquième victime, également skieur hors-piste, a succombé mardi.

Avec le redoux printanier et un vent fort, le manteau neigeux est particulièrement instable et le risque d’avalanches élevé. Pour la seule journée de lundi, cinq personnes ont été emportées dans les Alpes. Toutes skiaient dans des zones hors piste.

En Isère, un skieur de 45 ans, originaire de la région grenobloise, a été tué dans le massif du Taillefer. Les deux amis avec qui il était parti sont sains et saufs. L’un d’eux a survécu après avoir été traîné sur près de 800 mètres et sauté deux barres rocheuses.

Toujours en Isère, mais cette fois dans le massif de Belledonne, un autre skieur de 58 ans a succombé mardi à ses blessures. Emporté lundi par une avalanche, il avait été hospitalisé dans un état critique

En Haute-Savoie, trois skieurs ont été tués alors qu’ils évoluaient dans le massif des Aiguilles rouges, près de Chamonix, à 2.400 m d'altitude. Ces trois victimes, deux hommes et une femme âgés de 53 à 59 ans, ont été retrouvées sous près d'un mètre cinquante de neige. Ces skieurs étaient considérés comme aguerris.

"Il faut absolument que les randonneurs s'informent et lisent attentivement les bulletins météorologiques pour connaître les pièges à éviter", a prévenu le capitaine du peloton de gendarmerie de haute-montagne de l'Isère, Sébastien Rigault. "Les distances entre les compagnons de cordée doivent être respectées pour éventuellement pouvoir porter secours. La pelle, l'Arva [appareil de recherche de victimes sous avalanche, NLDR] et la sonde sont indispensables pour les sorties en montagne", a-t-il ajouté.