Avalanche aux Deux-Alpes : le professeur reconnaît "une faute"

  • A
  • A
Avalanche aux Deux-Alpes : le professeur reconnaît "une faute"
@ AFP
Partagez sur :

L'avocate du professeur, mis en examen samedi après-midi, explique que son client a reconnu avoir "commis une faute". 

INTERVIEW

Le professeur qui encadrait un groupe de lycéen au moment de l'avalanche dans les Deux-Alpes reconnaît sa responsabilité. L'homme a été mis en examen pour homicides involontaires, après ce drame qui a provoqué la mort de deux adolescents. "C'est un homme particulièrement choqué. Il reconnaît qu'il a commis une faute, que la piste était fermée", a expliqué Me Bénédicte Tarayre, l'avocate du professeur interrogée par Europe 1.

"Il n'avait pas conscience du danger". "Il n'avait absolument pas conscience du danger, puisque quand bien même la piste était fermée le balisage était peut-être un peu léger, et de nombreux usagers s'aventuraient sur la piste", a nuancé l'avocate.

L'enseignant était sorti en novembre d'un séjour en hôpital psychiatrique et prenait un lourd traitement, notamment des anti-dépresseurs et des stabilisateurs d'humeur. "Il n'a pas fait l'objet de gros troubles psychiatriques. C'est une personne comme tout le monde, qui a un moment de sa vie a eu des difficultés. Je pense surtout que ce n'est pas le seul responsable de ce drame, même si bien sûr, il l'est", a conclu l'avocate.