Aulnay : Une 4e jeune fille se rend

  • A
  • A
Aulnay : Une 4e jeune fille se rend
@ MAX PPP
Partagez sur :

Une conductrice de bus avaient été agressée dimanche soir par un groupe d'adolescentes.

Alors que les trois jeunes femmes arrêtées dans un premier temps après l'agression d'une conductrice de bus dimanche soir à Aulnay-sous-Bois ont été libérées lundi soir, une quatrième suspecte s'est rendue aux forces de l'ordre mardi. La jeune femme était recherchée par la police. les quatre adolescentes auraient exigé d'être conduites dans un secteur situé hors de l'itinéraire prévu. En raison de caillassages récents, certains arrêts ne sont plus desservis sur cette ligne.

Ils sont encore sous le choc. Mais ils ont décidé de reprendre le travail, en partie tout du moins. Les chauffeurs de bus de la compagnie des Transports Rapides Automobiles, qui avaient exercé leur droit de retrait après l’agression d’une collègue dimanche soir à Aulnay-sous-Bois, ont annoncé une reprise du trafic pour mardi dans les communes qu’ils desservent en Seine-Saint-Denis.

Une menace permanente

"Il est inconcevable de reprendre le travail dans ces conditions", avait prévenu lundi matin Zahir Mehdid, délégué Unsa. Jusqu’à la fin de la semaine, les chauffeurs ont décidé de cesser le travail à 19 heures, précise Le Parisien.

L'employée agressée, qui a tenté de leur expliquer qu'elle ne pouvait changer de trajet, aurait alors été rouée de coups. Sa fille, âgée de 15 ans, a assisté à la scène. La conductrice, conduite à l'hôpital peu après son agression, y a reçu la visite du nouveau préfet de Seine-Saint-Denis, Christian Lambert. Elle a ensuite pu rentrer chez elle.