Aulnay : un homme se tue à scooter alors que la police voulait le contrôler

  • A
  • A
Aulnay : un homme se tue à scooter alors que la police voulait le contrôler
@ FRED TANNEAU / AFP
Partagez sur :

Une enquête a été ouverte pour "recherche des causes de la mort" et "refus d'obtempérer" et exclut l'hypothèse d'un contact entre le véhicule de police et le deux-roues. 

Un homme de 35 ans est mort à Aulnay-sous-Bois, en Seine-Saint-Denis, dans la nuit de vendredi à samedi après avoir perdu le contrôle de son scooter alors qu'il tentait d'échapper à la police, a indiqué le parquet de Bobigny.
Selon les premiers éléments détaillés par le parquet, la police est partie à la poursuite du conducteur alors qu'il venait de griller un feu rouge et qu'il refusait de s'arrêter, "malgré les injonctions" des agents, vers 21h30 vendredi dans la cité des Beaudottes à Sevran, ville voisine d'Aulnay-sous-Bois.

Une chute au sol. "Rapidement" perdu de vue par ces policiers, il a ensuite été repéré par une seconde patrouille, à laquelle il a aussi "cherché à échapper", a expliqué le parquet. A nouveau perdu de vue, il est cette fois retrouvé par des motards de la police municipale d'Aulnay-sous-Bois, suivis par la seconde patrouille de police. Le conducteur a alors "heurté un trottoir, perdu le contrôle de son engin et chuté au sol après avoir percuté un poteau", a dit le parquet. Malgré l'intervention des secours, il est décédé vers 22h30.

L'enquête, confiée à la sûreté territoriale et ouverte pour "recherche des causes de la mort" et "refus d'obtempérer", "permettait d'exclure l'hypothèse d'un contact entre les véhicules de police et le scooter, aucune trace n'étant relevée", a souligné le parquet. Selon les policiers et un témoin de la scène, la police se trouvait à une centaine de mètres derrière la victime lors de sa chute, a ajouté le parquet.