Aude : un couple sauvagement tué, le bébé vivant

  • A
  • A
Aude : un couple sauvagement tué, le bébé vivant
@ Max PPP
Partagez sur :

Un couple a été tué dimanche à son domicile de Monze dans l'Aude. Le bébé de 18 mois est indemne.

Macabre découverte dans l'Aude. Un couple a été retrouvé sans vie, victime de "mort violente", dimanche à la mi-journée, dans leur maison de Monze, près de Carcassonne. Leur nourrisson, âgé de 18 mois, a quant à lui été retrouvé indemne dans la chambre voisine. "Dans la chambre attenante au lieu de découverte des corps, un garçon de 18 mois a été découvert dans son lit, vivant", a dit un responsable du centre opérationnel de la gendarmerie de l'Aude, le commandant Mazel.

"C’est un véritable massacre". L'homme, âgé de 50 ans et sa compagne de 40 ans, ont été victimes d'actes d'une grande sauvagerie. "La scène de crime est extrêmement sanglante. C’est un véritable massacre, assez effrayant. Il y a des éclaboussures jusqu’au plafond", commente un enquêteur interrogé par Midi Libre. Le père de famille a reçu pas moins de cinquante coups de couteau. Celui-ci présente également plusieurs blessures de défense aux mains. Il a été retrouvé allongé au sol, la tête sous le lit et sa femme de l'autre côté. Détail sordide : une flèche était plantée au niveau de son aisselle. L'autopsie de la mère de famille doit être réalisée dans la journée. Selon les premières constations, l'un de ses doigts a été tranché. Des traces de sang ont été retrouvés dans plusieurs pièces de la maison et même sur la couche du bébé.

De sources proches de l'enquête, on rapporte que le couple avait reçu des amis samedi soir pour un barbecue et que le drame a eu lieu dans la nuit de samedi à dimanche, ou tôt dimanche matin. Pour l'heure, les raisons de ce double homicide sont inconnues. La piste du cambriolage est toutefois écartée. La villa, située dans le village de Monze, entre Trèbes et Lagrasse, à une dizaine de kilomètres de Carcassonne ne semble en effet pas avoir été cambriolée. "Est-ce c’est parce qu’ils ne se sont pas laissés faire, ou parce que c’était prémédité ?", s'interroge un enquêteur interrogé par Midi Libre.

Le propriétaire donne l'alerte. L'alerte a été donnée vers 11h30 par le propriétaire de la maison, venu rendre visite à ses locataires. En voyant que le couple ne répondait pas, ce dernier a poussé la porte avant de faire la macabre découverte. Les deux individus ont été poignardés dans leur chambre alors que le bébé dormait dans la pièce voisine. Le bébé été confié aux services sociaux du Conseil général. Le couple formait en effet une famille recomposée : tous les deux avaient déjà eu deux enfants lors d'une précédente union. Le père, installé dans ce village des Corbières depuis une quinzaine d'années, était commercial. La mère, quant à elle, était femme au foyer.

Le voisinage entendu. Selon les premiers éléments de l'enquête, le décès des deux victimes remonterait à la nuit de samedi à dimanche ou au début de matinée dimanche, rapporte L'Indépendant. L'enquête a été confiée à la section de recherches de gendarmerie de Montpellier. La police scientifique et une représentante du parquet se sont rendues sur place en fin d'après-midi pour interroger le voisinage.