Aude : Ludovic retrouvé blessé

  • A
  • A
Aude : Ludovic retrouvé blessé
Vivant, Ludovic aurait été transporté à l'hopital pour des fractures multiples@ MAXPPP
Partagez sur :

L'adolescent, porté disparu depuis lundi, a été retrouvé dans un fossé.

Ludovic a été retrouvé vendredi soir, épuisé et blessé mais vivant. Cet adolescent de 16 ans avait disparu dimanche en s'enfuyant d'une propriété du village de Floure, dans les environs de Carcassonne dans l'Aude, où il venait de tenter de dérober des pieds de cannabis. Il a été découvert  vendredi vers 19 heures, vivant mais blessé dans un trou en contrebas d'une route dans les environs de Carcassonne.

Découvert par des automobilistes en panne

Ludovic a été découvert par hasard non loin du lieu de sa disparition, entre Trèbes et Floure, à une dizaine de kilomètres de Carcassonne. "Deux voyageurs en panne de voiture qui marchaient sur la route en fin d'après-midi ont entendu une voix qui appelait à l'aide et sont descendus sur 10 mètres en contrebas de la route pour porter secours à celui qui les appelait", a expliqué le vice-procureur à Carcassonne Philippe Romanello. "C'était courageux car escarpé, il lui ont donné à boire et ont appelé les secours".

Alors que les secours avaient d'abord indiqué que le jeune homme était simplement "amaigri et un peu blessé", Ludovic souffre en fait de multiples fractures. Ses jours ne sont néanmoins pas en danger. "Il est faible, mais il est conscient et a été hospitalisé à Carcassonne", a indiqué le magistrat. "Il pourra nous raconter ce qui s'est passé mais les médecins veulent qu'on leur fiche la paix et nous reprendrons contact avec eux samedi", a-t-il ajouté.

Vu en bonne santé mercredi ?

La justice devrait notamment vérifier des témoignages selon lesquels le garçon aurait été vu en bonne santé depuis sa mystérieuse disparition dans la nuit de dimanche à lundi. "On a une piste sérieuse qui semble nous indiquer qu'il a été vu vivant et en bonne santé, et pas du tout en situation de danger, mercredi", a déclaré Philippe Romanello. Ces témoignages semblaient accréditer l'idée que Ludovic aurait préféré ne pas rentrer après la tentative ratée de vol de plants de cannabis.

>> A lire aussi - Floure : où est passé Ludovic ?

Une équipée cannabique

Dimanche, Ludovic, son frère et un autre comparse avaient en effet entrepris d'aller voler des pieds de cannabis dans le jardin d'une villa de Floure. Les trois adolescents connaissaient vaguement le jeune qui cultivait illégalement les plants chez son père. Ludovic aurait alors été chargé de faire le guet lorsque le propriétaire des lieux, armé d'un fusil, a surgi. Le trio s'était alors dispersé immédiatement.

Mais depuis, Joseph, le frère de Ludovic, n'avait plus aucune nouvelle de ce dernier. "Je me suis caché. Je pensais qu'il était rentré à la maison donc je suis rentré aussi le lendemain matin. Je ne sais pas s'il a peur de revenir. Mais s'il était dans la nature, il serait déjà rentré. Je le connais bien, il est malin : si on le lâche dans la nature, il se débrouille avec un bout de bois", assurait-il au micro Europe 1 jeudi.

>> A lire aussi - Les recherches de l'ado disparu reprennent

Violences, menaces et séquestration

Le sort du troisième membre de l'équipée avait renforcé un temps l'inquiétude autour de cette disparition. Rattrapé par ses poursuivants, il avait été séquestré pendant plusieurs heures et menacé avec une arme à feu. Un coup de feu aurait été tiré pour l'impressionner.

Mais le propriétaire des plants de cannabis, son frère et un troisième individu, propriétaire du fusil et décrit comme "très défavorablement connu", ont été jugés vendredi en comparution immédiate pour séquestration, violences aggravées parce que commises avec arme et en réunion, détention et usage de stupéfiants, et détention d'une arme de quatrième catégorie. Le propriétaire des plants, âgé de 21 ans, et un homme de 20 ans ont été condamnés à 18 mois de prison ferme. Le frère du premier, âgé de 23 ans, a été condamné à six mois de prison avec sursis.

Les débats à l'audience avaient cependant permis d'écarter toute implication des trois hommes dans la disparition de Ludovic, puisqu'ils étaient restés avec le séquestré pendant plus de six heures.