Aude : il s'abstient sciemment d'ouvrir ses parachutes

  • A
  • A
Aude : il s'abstient sciemment d'ouvrir ses parachutes
@ Reuters
Partagez sur :

Le parachutiste, qui a trouvé la mort dans l'Aude lors d'un saut à 4.000 mètres d'altitude, s'est abstenu délibérément d'ouvrir ses parachutes.

Ce n'était donc pas un simple accident. Le parachutiste de 27 ans, qui a trouvé la mort dans l'Aude lors d'un saut à 4.000 mètres d'altitude, s'est abstenu délibérément d'ouvrir ses parachutes, a-t-on appris vendredi de source judiciaire.

Le troisième saut le la journée. Ce Narbonnais de 27 ans, parachutiste expérimenté, avait décollé samedi de l'aérodrome de Lézignan-Corbières. Ses deux parachutes ne s'étaient pas ouverts et l'autopsie avait déjà montré que la victime, qui sautait pour la troisième fois ce jour-là, avait été tuée lors de l'impact au sol. Les pompiers avaient retrouvé le corps sur une partie herbeuse de l'aérodrome de cette ville de 10.000 habitants, proche de Narbonne, dans le massif des Corbières.

"La victime s'est abstenue sciemment d'actionner ses parachutes". L'expertise du matériel a "démontré que les deux parachutes étaient en parfait état de fonctionnement et que les normes de pliage et de montage avaient été respectées", a déclaré le parquet de Narbonne dans un communiqué. "Compte tenu des investigations réalisées et au terme de l'enquête ouverte par le parquet de Narbonne en recherche des causes de la mort, il apparaît que la victime s'est abstenue sciemment d'actionner ses parachutes", selon la même source.

Le société mise hors de cause. La société de loisirs organisatrice des vols, qui avait cessé ses activités à la demande du parquet le temps de l'enquête, a été autorisée à les reprendre, "dégagée de toute responsabilité".