Attentats : garde à vue prolongée pour un proche du logeur d'Abaaoud

  • A
  • A
Attentats : garde à vue prolongée pour un proche du logeur d'Abaaoud
@ PHILIPPE DESMAZES / AFP
Partagez sur :

Interpellé mardi dans les Hauts-de-Seine, Mohamed S., peut voir sa garde à vue prolongée jusqu'à quatre jours. 

La garde à vue d'un proche de Jawad Bendaoud, qui a fourni le logement de Saint-Denis à deux auteurs des attentats de Paris, dont Abdelhamid Abaaoud, a été prolongée jeudi, a-t-on appris de source judiciaire.

Un intermédiaire ? Mohamed S., 25 ans, interpellé mardi dans les Hauts-de-Seine, est soupçonné d'avoir été un intermédiaire entre Hasna Aïtboulahcen, la cousine d'Abdelhamid Abaaoud qui lui cherchait un abri de repli, et Jawad Bendaoud, présenté comme un petit caïd au service de marchands de sommeil de Saint-Denis. Sa garde à vue peut durer quatre jours.

Jawad Bendaoud, seul mis en examen. L'enquête française sur les attentats du 13 novembre, les plus meurtriers jamais commis en France, a été confiée à six juges d'instruction antiterroristes. Jawad Bendaoud est à ce jour le seul à avoir été mis en examen dans cette procédure, notamment pour association de malfaiteurs criminelle en lien avec une entreprise terroriste.

Un logement pour Abaaoud. Avant son interpellation le 18 novembre, en marge de l'assaut des forces de l'ordre contre l'appartement de Saint-Denis, Jawad Bendaoud s'était défendu en assurant ne pas savoir qui il logeait. Mais pour le procureur de Paris, François Molins, "il ne pouvait douter (...) qu'il prenait part en connaissance de cause à une organisation terroriste".