Attentats de Paris : une connaissance du kamikaze Bilal Hadfi remis en liberté

  • A
  • A
Attentats de Paris : une connaissance du kamikaze Bilal Hadfi remis en liberté
Âgé de 20 ans, Samir Z., un Français résidant à Molenbeek-Saint-Jean avait été interpellé le 29 novembre dernier.@ AFP
Partagez sur :

Les charges retenues contre lui ne sont pas pour autant abandonnées, a indiqué jeudi son avocate.

Samir Z., une connaissance d'un des kamikazes des attentats de Paris, Bilal Hadfi, qui avait été placé sous mandat d'arrêt fin novembre, a été remis en liberté jeudi par un tribunal de Bruxelles, a indiqué jeudi son avocate, Sophie Wagner. "Samir Z. a été remis en liberté ce jeudi mais les charges retenues contre lui ne sont pas pour autant abandonnées", a déclaré Me Wagner.

Interpellé à l'aéroport. Âgé de 20 ans, Samir Z., un Français résidant à Molenbeek-Saint-Jean avait été interpellé le 29 novembre dernier à l'aéroport de Bruxelles-Zaventem alors qu'il était sur le point d'embarquer à destination du Maroc. Il était soupçonné d'avoir voulu se rendre à deux reprises en Syrie. "Mon client a de la famille au Maroc et comptait aller lui rendre visite. Il disposait d'un billet de retour, prévu 10 jours après son départ pour le Maroc. Le lendemain de son retour en Belgique, il devait signer un contrat de travail. Durant l'été, il s'était déjà rendu sans problème au Maroc et en était revenu", avait alors expliqué l'avocate à l'agence de presse Belga.

Stade de France. Samir Z. était scolarisé dans le même établissement que Bilal Hadfi, qui s'est fait exploser aux abords du Stade de France à Saint-Denis le soir du 13 novembre. Il est soupçonné d'avoir entretenu des contacts étroits avec le kamikaze. Depuis la mi-novembre, 11 personnes ont été arrêtées et inculpées en Belgique dans le cadre de l'enquête. Un suspect clé, Salah Abdeslam, et son ami Mohamed Abrini, toujours en cavale, sont tous deux de Molenbeek.