Attentat évité : un complice présumé de Ghlam mis en examen

  • A
  • A
Attentat évité : un complice présumé de Ghlam mis en examen
@ AFP
Partagez sur :

Son ADN avait été retrouvé dans la voiture ayant servi de cache d'arme au terroriste présumé, ainsi que sur un gilet pare-balles de son arsenal.

Un homme soupçonné d'avoir aidé Sid Ahmed Ghlam dans un projet d'attentat avorté contre une église de Villejuif, dans le Val-de-Marne, a été mis en examen mercredi par des magistrats antiterroriste. Ce suspect, âgé de 33 ans, est notamment poursuivi pour "association de malfaiteurs terroriste criminelle". Son ADN a été retrouvé dans un véhicule volé où avait été entreposé tout ou partie de l'armement découvert en possession de Sid Ahmed Ghlam, ainsi que sur un gilet pare-balles de cet arsenal.

Deux autres suspects interpellés le week-end dernier avaient été laissés libres à l'issue de leur garde à vue plus tôt dans la journée ainsi que mardi.  

Suspecté d'avoir garé la "voiture-arsenal". L'ADN de cet homme de 34 ans avait été retrouvé sur le bouton des essuie-glaces de la voiture "cache d'arme" de Sid Ahmed Ghlam. Inscrit au Fichier national des empreintes génétiques (Fnaeg), ce dernier avait été Interpellé samedi matin à Colombes, dans les Hauts-de-Seine. Les enquêteurs cherchaient notamment à savoir s'il a garé la voiture à l'endroit indiqué par le mystérieux commanditaire de Ghlam. Son empreinte génétique a aussi été retrouvée sur un gilet pare-balles, dans le studio parisien du terroriste présumé, situé dans le 13ème arrondissement.

Sid Ahmed Ghlam a quant à lui été mis en examen vendredi dernier pour "assassinat", "tentative d'assassinats" et "association de malfaiteurs en vue de commettre des crimes d'atteinte aux personnes", le tout en relation avec une entreprise terroriste. Il est soupçonné d'avoir voulu attaquer au moins une église du Val-de-Marne et d'être l'auteur du meurtre d'Aurélie Châtelain, tuée par balle et retrouvée le 19 avril dernier dans sa voiture en feu, à Villejuif.