Attentat à Nice : les drapeaux des bâtiments parisiens en berne vendredi

  • A
  • A
Attentat à Nice : les drapeaux des bâtiments parisiens en berne vendredi
@ MIGUEL MEDINA / AFP
Partagez sur :

Anne Hidalgo a annoncé que les drapeaux des bâtiments parisiens seraient mis en berne dès vendredi matin suite à l'attentat qui a frappé Nice jeudi soir.

Les drapeaux des bâtiments parisiens seront mis en berne vendredi matin en hommage aux victimes de l'attentat de Nice, qui a fait plusieurs dizaines de morts, a annoncé la maire PS de la capitale, Anne Hidalgo.

"Acte barbare". "Cet acte barbare a frappé aveuglément des innocents, réunis sur la promenade des Anglais pour célébrer notre fête nationale et les valeurs fondatrices de notre République (...) Je veux dire (aux familles des victimes), comme j'ai pu l'exprimer au téléphone à Christian Estrosi, que nous partageons leur douleur et que nous sommes à leurs côtés, solidaires et endeuillés", a-t-elle déclaré dans un communiqué.


"Ce drame ravive en nous les terribles souvenirs du 13 novembre". "J'ai à ce titre demandé aux services de la Ville de Paris de mettre en berne, dès vendredi matin, les drapeaux présents sur nos bâtiments", ajoute la maire de Paris. "S'il est trop tôt pour connaître les motivations de l'agresseur, l'ampleur de ce drame ravive en nous les terribles souvenirs du 13 novembre", lorsque plusieurs attentats avaient fait 130 morts. "Il doit en cela appeler les mêmes réponses : intransigeance et fermeté à l'égard de ceux qui nous attaquent, mais aussi unité et vivre-ensemble pour nos populations", a-t-elle soulignée.


L'ESSENTIEL EN DIRECT - Retrouvez les dernières informations