Attaque d"Orly : l'avocate de l'assaillant pensait "qu'il voulait se réinsérer"

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :

L'avocate et le père de l'homme abattu samedi à l'aéroport d'Orly après avoir attaqué une militaire, se refusent à croire qu'il était radicalisé. 

INFO EUROPE 1

A mesure que les informations se précisent sur le déroulé de l'attaque de l'aéroport d'Orly samedi et sur la personnalité de l'assaillant abattu, son entourage ne cache pas son incompréhension et n'arrive pas à voir en lui le profil d'un terroriste radicalisé.

"Ça dénote avec son parcours". A commencer par son avocate. Depuis un an, maître Fatima Raji le voyait régulièrement, toujours poli, calme, sans problème particulier en détention. Son profil lui avait même permis de convaincre un juge de le libérer sous contrôle judiciaire : "Je suis vraiment très surprise, atterrée. Je ne m'y attendais vraiment pas parce que ça dénote avec son parcours. J'avais vraiment le sentiment qu'il souhaitait avancer, tourner la page sur son passé, se réinsérer, mener une vie tranquille", indique-t-elle.

"Jamais il n'a été terroriste". Dépassé, perdu, délinquant récidiviste mais pas radicalisé. C'est aussi ce que martèle sa famille qui tentait de lui faire remonter la pente. Son père le répète, Ziyed B. buvait de l'alcool, il ne priait pas mais il était particulièrement découragé ces derniers temps : "Il était déprimé, il a fait de la prison. Ça, c'est l'alcool et la drogue et la fréquentation de ses copains, voilà où il arrive. Mais jamais, il n'a été terroriste", assure son père. 

L'assaillant a t-il craqué comme le croient ses proches ou a-t-il réussi à leur cacher une radicalisation récente ? Le procureur a rappelé samedi que sa fuite en avant se terminait par une attaque qui correspond aux mots d'ordre des terroristes. L'assaillant avait notamment lancé vouloir "mourir pour Allah".