Attaque à Orly : l'enquête confiée au parquet antiterroriste, l'homme "connu des services de renseignement"

  • A
  • A
Attaque à Orly : l'enquête confiée au parquet antiterroriste, l'homme "connu des services de renseignement"
@ CHRISTOPHE SIMON / AFP
Partagez sur :

L'homme abattu samedi à l'aéroport d'Orly après avoir tenté de s'emparer de l'arme d'un militaire de Sentinelle, n'était pas porteur d'explosifs

La section antiterroriste du parquet de Paris a ouvert une enquête en flagrance après qu'un homme a tiré sur des policiers lors d'un contrôle routier à Stains (Seine-Saint-Denis), puis a tenté de s'emparer à l'aéroport d'Orly de l'arme d'un militaire avant d'être abattu, a-t-il annoncé samedi. Les investigations sont confiées à la section antiterroriste de la Brigade criminelle (SAT), la sous-direction anti-terroriste (SDAT) de la police judiciaire et la Direction générale de la sécurité intérieure (DGSI).

Repéré" à Vitry-sur-Seine pour un "car jacking". L'homme abattu samedi à l'aéroport d'Orly, après avoir tenté de s'emparer de l'arme d'une militaire de l'opération Sentinelle, "est connu des services de police et de renseignement", a affirmé le ministre de l'Intérieur Bruno Le Roux. Cet homme est soupçonné d'avoir "ouvert le feu" lors d'un contrôle routier à Garges-lès-Gonesse (Val-d'Oise) à proximité de Stains (Seine-Saint-Denis) vers 7H00, blessant légèrement un policier. Il a ensuite été "repéré" à Vitry-sur-Seine (Seine-Saint-Denis) pour un "car jacking", avant de se rendre à Orly, a détaillé le ministre, s'exprimant depuis l'aéroport.