Attaque à l’explosif chez Loomis

  • A
  • A
Attaque à l’explosif chez Loomis
@ MAXPPP
Partagez sur :

La société de transport a été visée mardi. Mais les malfaiteurs sont repartis bredouilles.

Le centre-fort de la société de transports de fonds Loomis de Valence, dans la Drôme, a été attaqué à l’explosif mardi matin, vers 5 heures, selon les informations d'Europe 1. L'entrepôt de la société, qui abritait huit fourgons blindés, a entièrement brûlé à la suite de cette tentative d'effraction. Tous les véhicules ont été détruits, ont précisé les pompiers.

Les malfaiteurs ont tenté d’ouvrir les coffres. Sans succès. L'’artificier du commando avait, semble t-il, prévu trop de charges explosives pour entrer dans le coffre-fort et a tout fait exploser.

La piste du grand banditisme privilégiée

Le commando, composé de 8 à 10 hommes, avait pourtant bien préparé son attaque. Selon les informations d'Europe 1, pour ralentir l’intervention des forces de l’ordre, les malfaiteurs avaient pris soin auparavant de cadenasser les grilles de la gendarmerie. Ils avaient également incendié un fourgon devant le commissariat.

"On pense qu'ils ont fait sauter à l'explosif la porte blindée de l'entrepôt, ce qui a provoqué l'incendie. Une telle agression est signée d'une équipe de haut vol", a déclaré le procureur de la République de Valence, Antoine Paganelli.

L'enquête a été confiée à la police judiciaire de Lyon. La piste du grand banditisme est privilégiée. Les malfaiteurs sont toujours en fuite. L’une de leurs voitures a été retrouvée lundi matin vers la gare de Valence.

Les malfaiteurs en fuite

Une attaque similaire avait eu lieu il y a deux ans, presque jour pour jour, dans la société de transports de fonds Loomis de Valence. A l’époque, les malfrats avaient bloqué la rue et déversé des clous sur la chaussée.