Julian Assange entendu lundi par la justice à l'ambassade d'Équateur de Londres

  • A
  • A
Julian Assange entendu lundi par la justice à l'ambassade d'Équateur de Londres
L'audition du fondateur de Wikileaks devrait avoir lieu sur plusieurs jours, selon son avocat suédois. @ STEFFI LOOS / AFP
Partagez sur :

Cette première audition, qui devait s'étaler sur plusieurs jours, sera aussi l'occasion d'un prélèvement ADN si Julian Assange y consent. 

Le fondateur de WikiLeaks, Julian Assange, doit être entendu lundi à l'ambassade d'Équateur à Londres où il est réfugié depuis 2012, par un procureur équatorien en présence d'un magistrat suédois, sur une accusation de viol en Suède.

"Cela devrait durer plusieurs jours". Cette première audition est prévue à 11 heures, selon une source gouvernementale suédoise. "Cela devrait durer plusieurs jours", a précisé Per Samuelsson, l'avocat suédois de Julian Assange, qui espère y assister au moins en partie. C'est la première fois que l'Australien de 45 ans, accusé de viol depuis 2010, pourra donner sa version des faits à la justice. Assisteront à cette audition la procureure en chef Ingrid Isgren, magistrat instructeur adjoint dans l'enquête visant le fondateur de WikiLeaks, ainsi qu'un inspecteur de police, a indiqué le parquet de Stockholm dans un communiqué.

Prélèvement ADN. Alors que la justice suédoise l'accuse de s'être systématiquement soustrait à ses convocations, Per Samuelsson assure que Julian Assange "a toujours voulu donner sa version des faits directement aux enquêteurs". "Nous demandons cette audition depuis 2010", a-t-il expliqué. "Il veut une chance de laver son honneur (...) et espère que l'enquête préliminaire sera abandonnée" après l'interrogatoire. Un prélèvement sera effectué sur Julian Assange, s'il y consent, à des fins de comparaison d'ADN, selon le parquet suédois.

Réfugié à Londres depuis 2012. Bête noire de l'ex-hacker australien, la procureure suédoise chargée du dossier, Marianne Ny, s'est félicitée du fait que "l'enquête préliminaire puisse se poursuivre grâce à l'audition du suspect". Réfugié dans l'ambassade d'Équateur depuis 2012, Julian Assange est sous le coup d'un mandat d'arrêt européen, émis dans le cadre de l'enquête lancée par la justice suédoise après la plainte déposée par une jeune femme pour des faits présumés de viol commis en 2010.