Arrêtés après 25 ans de cavale

  • A
  • A
Arrêtés après 25 ans de cavale
@ REUTERS
Partagez sur :

Deux fugitifs corses ont été arrêtés suite à la filature de la compagne de l’un d’entre eux.

Les jours passent mais les condamnations de la justice restent. Fichés au grand banditisme et recherchés par la police pour une série de braquages commis il y a 25 ans, deux fugitifs ont finalement été arrêtés vendredi 18 mai par la Brigade nationale de recherche des fugitifs (BNRF). Direction la prison.

Disparus après un braquage à main armée

Julien Paldacci, 56 ans, et Yves Navarro, 54 ans, étaient recherchés depuis 1987, suite à l’attaque d’un fourgon blindé à Nice, dans les Alpes-Maritimes. Les deux hommes, originaires de Corse, avaient alors dérobé 1,4 million d’euros puis disparus dans la nature.

La justice les avait condamnés en 1996 à 20 ans de réclusion criminelle, mais seulement par contumace puisque les suspects ne s’étaient pas présentés à leur procès. Les deux truands ont donc rejoint les fichiers de la Brigade nationale de recherche des fugitifs (BNRF), d’autant que l’un d’eux, Julien Paldacci, a également été condamné à perpétuité pour tentative de braquage de banque à La Seyne-sur-Mer, dans le Var.

Rattrapées grâce à une compagne pourtant discrète

Se sachant recherchés, les deux hommes ont donc rejoint la clandestinité et y sont restés jusqu’à ce vendredi 18 mai, où ils ont été arrêtés à Villejuif, dans le Val-de-Marne, sur le parking de l'institut de cancérologie Gustave-Roussy, comme l’a révélé le quotidien Le Parisien.

C’est en surveillant la compagne d’un des fugitifs que les policiers ont réussi à mettre la main sur ces deux truands. Cette dernière prenait pourtant un luxe de précautions pour les semer, prenant le soin de se déguiser pour ne pas être reconnue, en vain. Les policiers de la BNRF, accompagnés de la Brigade de recherche et d’intervention nationale, ne pensaient par ailleurs mettre la main que sur Julien Paldacci, mais ils ont eu la surprise de découvrir sur le parking son complice de l’époque, Yves Navarro.

Les enquêteurs ont par ailleurs retrouvé sur le premier suspect un revolver de calibre 22 Long-Rifle ainsi que 20.000 euros en argent liquide, remis remis par la compagne de l'un des deux fugitifs. Les deux hommes ont été incarcérés dans la foulée avant d’être présentés à un juge. La compagne et le frère de l'un des deux fugitifs ne feront l'objet, en revanche, d'aucune d'aucune poursuite : le compagnon, la compagne, les ascendants et les descendants d'un fugitif ne peuvent en effet pas être poursuivis pour avoir aidé leur proche.