Arrêtée avec 250 kg de pétards

  • A
  • A
Arrêtée avec 250 kg de pétards
@ MAXPPP
Partagez sur :

Les explosifs, illégaux, ont été saisis dans un commerce de Strasbourg, en vue du Nouvel an.

Strasbourg détient le triste record du nombre de blessés dans des explosions de pétard lors de la nuit de la Saint-Sylvestre. Alors les autorités font tout pour agir avant les festivités. D’une part, la préfecture a pris un arrêté empêchant la vente des pétards en décembre, à l’exception du 31, où la vente de pétards est autorisée aux adultes à raison d'un kilo par personne et seulement pour la plus petite catégorie K1 (7,5 cm). Parallèlement, les policiers œuvrent pour saisir les explosifs interdits. Et vendredi, les forces de l’ordre ont annoncé la saisie de 250 kilos d'explosifs dans un commerce de quartier, une de leurs plus grosses prises depuis deux ans.

La commerçante en garde à vue

Le stock de pétards, mortiers et autres feux d'artifices, d'une valeur estimée entre 5.000 et 10.000 euros, a été saisi jeudi après-midi lors d'un contrôle de routine et sera détruit, a expliqué le commissaire Emmanuel Dumas, en présentant cette saisie à la presse. La commerçante a été placée en garde à vue

"C’est une saisie importante", s’est félicité le policier au micro d’Europe 1. "Il faut savoir que l’année dernière, nous avions saisi 250 kilos de pétards, mais c’était sur quatre commerçants différentes". Quant à la propriétaire du commerce, "elle ne pouvait pas ignorer la législation, alors elle risque des poursuites judiciaires. Cette revente illégale dans les quartiers de Strasbourg n’est pas tolérable", a jugé le commissaire Dumas.

La frontière bien gardée

La police est moins ferme pour les simples utilisateurs. "Pour les petites quantités, on est sur du rappel à la loi", a assuré Emmanuel Dumas. "C’est une mesure symbolique, mais néanmoins une réponse pénale, avec confiscation simple de la marchandise."

Une vingtaine de policiers sont mobilisés à temps plein pour faire appliquer ces restrictions, qui concernent aussi la possibilité d’aller acheter des pétards en Allemagne ou au Luxembourg, où les règles sont moins contraignantes. Sur la seule journée de jeudi, les forces de l'ordre ont saisi environ 110 kilos d'explosifs aux points de passage entre Strasbourg et sa voisine allemande, Kehl. "Nous avons même saisi 20 kilos sur des piétons et cyclistes qui empruntaient la passerelle sur le Rhin", a souligné le commissaire Dumas.