Arrêté, Depardieu avait 1,8g d'alcool

  • A
  • A
Arrêté, Depardieu avait 1,8g d'alcool
L'acteur est coutumier des exentricités@ Reuters
Partagez sur :

INFO E1 - L'acteur a été arrêté, ivre, après un accident de scooter heureusement sans gravité.

Il sortait de table... Contrôlé avec 1,8 gramme d'alcool dans le sang, Gérard Depardieu a été placé en garde à vue jeudi après-midi à Paris après avoir été victime d'un accident de scooter sans gravité. Il sera convoqué par la justice le 13 décembre prochain.

Il refuse d'abord de souffler

L'acteur a chuté accidentellement alors qu’il circulait dans le 17e arrondissement de la capitale. Légèrement blessé au coude, il a d'abord refusé de souffler dans le ballon à l'arrivée des policiers pour le classique contrôle d’alcoolémie. L'acteur s'est finalement ravisé et a accepté de se soumettre au test... qui s'est avéré positif. Avec 1,8 gramme d'alcool dans le sang, l'acteur français, coutumier des dérapages, a été conduit au commissariat et placé en garde à vue. Le temps de boire beaucoup d'eau et d'avaler quelques sandwichs pour stabiliser son alcoolémie.

Il a tenté de faire jouer son entregent pour obtenir sa libération. Sans succès. Jeudi soir, personne n'a vu l'acteur quitter les lieux. Et pour cause, il serait sorti du commissariat caché dans la dépanneuse qui transportait son scooter.

Des frasques en série

Au mois d'août, Gérard Depardieu avait eu une altercation en plein Paris avec un automobiliste qui avait porté plainte contre lui. L'acteur, qui avait reconnu avoir frappé l'automobiliste alors qu'il se trouvait en scooter, expliquant avoir eu peur d'être déséquilibré en raison de sa conduite, avait lui aussi porté plainte quelques jours plus tard pour conduite dangereuse.

L'année précédente, le personnel d'une filiale d'Air France lui avait reproché d'avoir uriné dans la cabine passager d'un vol paris-Dublin. Ses deux compagnons de voyage avaient affirmé que l'acteur avait en réalité uriné dans une bouteille car il ne pouvait accéder aux toilettes en raison de l'imminence du décollage.