Arnaque à la fausse carte bancaire

  • A
  • A
Arnaque à la fausse carte bancaire
@ Europe 1/Stéphane Place
Partagez sur :

Un réseau mafieux été démantelé à Toulouse. Quatre personnes ont été arrêtées.

L’affaire commence en juin, quand les douaniers de Roissy mettent la main sur un colis qui leur paraît suspect. A l’intérieur, ils découvrent un trotteur pour enfants, qui contient en réalité 500 cartes vierges. Les douaniers décident alors de laisser le colis arriver jusqu’à son destinataire

C’est ainsi que les policiers interpellent à Toulouse une première personne d’origine malaisienne. Planque filature et trois autres arrestations suivent, puis des perquisitions, qui permettent de saisir tout le matériel nécessaire pour encoder et programmer des coordonnées bancaires piratées, correspondantes à des comptes situés à l’étranger. La police toulousaine, dirigée par Guy Sapata, saisit aussi 2.500 autres fausses cartes.

La méthode des faussaires précisée :

Si les cartes bancaires sont fausses, les achats sont bel et bien réels. "Ceux qui sont chargés de ces achats vont faire des achats à forte valeur ajoutée, type parfum, matériel informatique, photographique, qui vont ensuite quitter le territoire national pour être acheminé soit en Espagne soit plus souvent en Asie, pour être recommercialisés", précise Denis Chausserie-Laprée, vice-procureur

Pour l’heure, le montant total de ces escroqueries n’a pas pu exactement être évalué.