Ardèche : il demande à être interpellé après avoir uriné sur une voiture de gendarmes

  • A
  • A
Ardèche : il demande à être interpellé après avoir uriné sur une voiture de gendarmes
Les gendarmes ont interpellés deux hommes finalement (image d'illustration) @ PASCAL LACHENAUD / AFP
Partagez sur :

Les gendarmes ont interpellé deux hommes samedi soir près d'un bar, dont l'un s'est dénoncé lui-même en affirmant qu'il avait uriné sur leur voiture.

Après une intervention avec les pompiers, les gendarmes d'Annonay (Ardèche) ont eu affaire à un groupe de jeunes alcoolisés dont l'un s'est jeté sur le capot de la voiture en demandant pourquoi il n'était pas interpellé alors qu'il avait uriné sur le véhicule, rapporte Le Dauphiné Libéré lundi.

Deux fuites. Lorsque les gendarmes sont revenus à leur véhicule après une intervention samedi soir devant un bar, il était entouré d'une dizaine de jeunes gens. Ils ont alors procédé à des contrôles d'identité auxquels l'un des jeunes a décidé de se soustraire en prenant la fuite. Rapidement rattrapé par les militaires, il a continué de refuser de se soumettre au contrôle et est parvenu, avec la complicité des autres membres du groupe, à s'enfuir une deuxième fois. 

Une auto-dénonciation. Lorsque les renforts appelés par les gendarmes sont arrivés sur place, l'individu se trouvait finalement dans le véhicule des forces de l'ordre. Mais au moment où la voiture a démarré, un autre jeune homme s'est jeté sur le capot en déclarant qu'il ne comprenait pas pourquoi il n'était pas, lui aussi, interpellé puisqu'il avait uriné sur le véhicule.

Convoqués pour rébellion et outrage. Les deux hommes ont été placés en garde à vue, chacun avait 1,5 gramme d'alcool dans le sang. Ils ont écopé d'une convocation devant le tribunal pour rébellion et outrage.