"Après, j’ai réalisé le risque encouru"

  • A
  • A
"Après, j’ai réalisé le risque encouru"
@ GOOGLE MAP
Partagez sur :

TÉMOIGNAGE - François, un jeune policier, a sauvé deux personnes, dimanche, dans la Seine.

"Quand on est jeune policier, on a l’envie, on aime ce métier. Et le devoir de servir est parfois plus fort". François, 23 ans, a plongé à deux reprises dans la Seine, dimanche matin, à Athis-Mons dans l’Essonne. Et il a réussi à sauver de la noyade deux personnes tombées à l’eau dans leur voiture, après avoir tenté d’échapper un contrôle routier.

"Il faisait nuit, le véhicule était à dix mètres du bord", raconte François, au micro d’Europe 1. Le jeune policier a plongé une première fois. Les portes de la voiture étant bloquées, il a dû utiliser sa matraque pour briser les vitres.

"J’ai attrapé le passager arrière par le col et je l’ai fait sortir par la vitre cassée", témoigne l’agent :

Après ce premier sauvetage, le jeune policier a plongé de nouveau. "Je suis retourné au véhicule pour secourir un second homme [qui se trouvait sur le toit de la voiture, NDLR] et qui ne savait pas nager", raconte François.

Moins de deux heures plus tard, un autre jeune policier, un homme de la brigade anti-criminalité de Melun, a lui aussi plongé dans la Seine pour tenter de secourir un automobiliste qui avait disparu dans le fleuve en voulant fuir un accrochage. Mais le sauvetage s'est terminé en drame : les deux hommes se sont noyés, leurs corps ont été retrouvés quelques heures plus tard. "Après, j’ai réalisé le risque encouru", reconnaît aujourd’hui François.