Annecy : quatre corps découverts en 48h

  • A
  • A
Annecy : quatre corps découverts en 48h
@ MAXPPP
Partagez sur :

A la recherche du corps d’un adolescent disparu, les gendarmes ont retrouvé 4 corps dans le lac.

L’opération n’aura pas été vaine. Partis à la recherche du corps d’un adolescent de 15 ans disparu samedi 3 juillet après avoir sauté d’un pédalo, les gendarmes ont finalement remonté quatre corps en moins de deux jours, a annoncé le Parquet d’Annecy.

Les cadavres ont été localisés samedi et dimanche grâce à des sonars "dans la même zone", à environ 800 mètres au large de l'hôtel Impérial d'Annecy et par 50 mètres de profondeur. Le premier a été retrouvé samedi après-midi par des plongeurs de la gendarmerie, et deux autres dimanche, en début et fin d’après-midi. Leur mort remonterait à plus d’un an. Le quatrième corps remonté à la surface a été repéré lundi matin par un pêcheur.

Bientôt une identification ?

Les trois premiers corps retrouvés "sont dans un état de décomposition très avancé", rendant leur identification très difficile, a commenté le procureur de la République d’Annecy, Eric Maillaud. "Les corps vont faire l’objet d'analyses médico-légales afin d'être identifiés", a-t-il précisé.

Des papiers d’identité ont été retrouvés sur l’un des corps, et un bijou - contenant une petite plaque avec un nom et un prénom - découvert dans la vase permettrait d’identifier un autre corps. Mais vu leur état de décomposition, "il ne reste pas beaucoup d'éléments permettant de déterminer de quoi ils sont morts", a jugé le procureur.

Le quatrième corps remonté serait, selon toutes vraisemblance, celui du jeune recherché depuis dix jours. "Le maillot de bain correspond au maillot de bain qui avait été décrit par ses amis. C'est un jeune de couleur et c'est le cadavre d'un jeune de couleur. La morphologie et la tranche d'âge semblent correspondre même si le corps n'est pas totalement identifiable", a décrit le procureur.

Tous morts par noyade ?

Comme pour l’adolescent de 15 ans placé au service social de l’enfance du Rhône, les trois autres corps pourraient avoir été victimes de noyade, comme il arrive régulièrement dans le lac d’Annecy. Les victimes ne sont pas toujours retrouvées et les recherches parfois abandonnées, du fait de l’immensité du lac. Pour le savoir, ils seront examinés à partir de mercredi à l'institut médico-légale de Grenoble.