Angoulême : à 82 ans, elle menace de "revenir avec une kalachnikov"

  • A
  • A
Angoulême : à 82 ans, elle menace de "revenir avec une kalachnikov"
Cette femme, qui a expliqué aux policiers avoir craqué, ne représente pas une vraie menace. Image d'illustration.@ SYLVAIN THOMAS / AFP
Partagez sur :

Cette personne âgée a été interpellée par les forces de l'ordre mardi après-midi mais aucun passage à l'acte ne serait à redouter de sa part. 

Un incident a éclaté mardi à Angoulême, en Charente, devant le lycée de l'image et du son. Une personne âgée de 82 ans a en effet interpellé des jeunes rassemblés en les menaçant de "revenir avec une kalachnikov" pour faire comme "Daech", a rapporté Charente Libre

Interpellée trois heures après. Un peu après midi, la femme, qui passait devant l'établissement scolaire avec son chariot de courses, a prévenu un groupe d'élèves qu'elle allait "revenir avec une Kalachnikov pour les tuer tous en criant la même chose que les gens de Daech". Les lycéens visés ont immédiatement prévenu leur direction qui a décidé de confiner tous les élèves à l'intérieur du site. C'est à 15h que la dame âgée a finalement été interpellée par les forces de l'ordre. 

"Aucune radicalisation". Exaspérée par les invectives que lui lançaient des jeunes du quartier non scolarisés dans ce lycée, cette femme a expliqué aux policiers avoir juste craqué. "Aucune radicalisation d’aucune sorte ni aucun passage à l’acte n’est à redouter de sa part", a expliqué le proviseur à Charente Libre.

Réaction exemplaire. Ce chef d'établissement a par ailleurs indiqué que ce test grandeur nature a validé "parfaitement notre chaîne d’information, de réaction et la collaboration excellente avec les services de police". Et de féliciter au passage les lycéens visés par l'agression verbale qui ont fait preuve de "civisme" et de d'"esprit de responsabilité".