Alpiniste sud-coréen disparu : les secours bloqués par le vent

  • A
  • A
Alpiniste sud-coréen disparu : les secours bloqués par le vent
Les secours ne parviennent pas jusqu'au lieu de disparition de l'alpiniste. (Image d'illustration) @ JEFF PACHOUD / AFP
Partagez sur :

"Les hélicoptères sont dans l'attente d'une fenêtre météo" favorable, en raison des bourrasques de vent qui pourraient déclencher une avalanche.

Un vent violent empêche les secours de repartir à la recherche d'un alpiniste sud-coréen de 34 ans, disparu depuis dimanche dans le massif du Mont-Blanc, a appris l'AFP mardi auprès des gendarmes de Chamonix, en Haute-Savoie.

"Les hélicoptères sont dans l'attente d'une fenêtre météo" favorable, en raison des bourrasques de vent qui devraient atteindre entre 100 et 130 km/h, a-t-on précisé auprès du peloton de gendarmerie de haute montagne (PGHM). Une accalmie est également nécessaire pour déposer des équipes de secours et les récupérer, a-t-on ajouté. De surcroît, le vent accroît les risques d'avalanche.

Des conditions d'ascension défavorables. Dès lundi, les secours s'étaient déclarés inquiets pour la survie de l'alpiniste coréen, bloqué à 4.300 mètres d'altitude. "Aujourd'hui (mardi), on va réauditionner son compagnon de cordée pour comprendre ce qui s'est passé", a indiqué le PGHM. Les gendarmes avaient pu évacuer lundi matin cet autre Coréen de 44 ans, avec qui le disparu tentait l'ascension du massif. 

Les deux alpinistes, partis dimanche matin du refuge des Cosmiques à 3.613 mètres d'altitude, se sont retrouvés pris dans le mauvais temps au niveau du col de la Brenva, après avoir gravi 700 mètres de dénivelé. Le secteur de recherches se situe entre le mont Maudit et le col de la Brenva, indique le PGHM.