Alpes : avalanche meurtrière, quatre tués

  • A
  • A
Alpes : avalanche meurtrière, quatre tués
Quatre alpinistes français, originaires d'Ille-et-Vilaine, sont morts dans une avalanche sur la commune de Crévoux.@ MAXPPP
Partagez sur :

Les alpinistes originaires de Bretagne ont dévissé sur une plaque de glace à Crévoux dans les Alpes.

Dramatique accident dans les Hautes-Alpes mardi après-midi. Quatre alpinistes français, originaires d'Ille-et-Vilaine, sont morts dans une avalanche sur la commune de Crévoux,selon les informations d'Europe 1. Les quatre victimes évoluaient avec un guide de haute montagne. Ce dernier, qui est le seul survivant, a prévenu les secours vers 15 heures.

Une ascension périlleuse. Les alpinistes évoluaient dans la Goulotte des enfers, un itinéraire composé de glace situé à 2.604 mètres d'altitude. Selon Le Dauphiné Libéré, l'ascension du dénivelé de 700 mètres est classée très difficile. Et d'après le site spécialisé altituderando.com, cet itinéraire est "exposé aux coulées" et il n'est "à envisager que par risque faible". Mardi matin, le risque d'avalanche était justement faible, c'est-à-dire de deux sur une échelle de cinq.

C'est pourtant sur la cascade de glace de la Goulotte que les alpinistes ont dévissé. Selon les informations d'Europe 1, l'avalanche a coupé la corde qui reliait les alpinistes à leur moniteur. "Les quatre alpinistes ont fait une chute très importante de plusieurs centaines de mètres", a indiqué le préfet Jacques Quastana, qui s'est rendu sur les lieux de l'accident.

Les secours difficiles. En raison des chutes de neige et du vent, les conditions météorologiques sont particulièrement délicates pour les secours. L'hélicoptère du peloton de gendarmerie de haute-montagne (PGHM) de Briançon n'a donc pas pu aller sur la zone de l'accident en raison du manque de visibilité.

Il a dû se poser dans le village de Crévoux, d'où une douzaine de gendarmes ainsi qu'une colonne de pompiers sont partis à pied sur les lieux de l'accident. Sur place, les secouristes n'ont pu que constater le décès des quatre alpinistes. Les quatre victimes ont été redescendues dans la vallée.

Le guide en état de choc. Choqué, le guide a été évacué vers l'hôpital, tandis que les corps des quatre victimes étaient en train d'être redescendus dans la vallée. Une enquête a été ouverte pour déterminer avec précision les circonstances du drame.

Selon l'Association nationale pour l'étude de la neige et des avalanches (ANENA), treize personnes sont décédées dans des avalanches en France depuis le début de la saison. L'avalanche de Crévoux est la plus meurtrière de l'hiver 2013.