Alerte enlèvement : le bébé sain et sauf, les parents en garde à vue

  • A
  • A
Alerte enlèvement : le bébé sain et sauf, les parents en garde à vue
@ DR
Partagez sur :

Le bébé de 4 mois et demi, enlevé jeudi soir par sa mère, a été retrouvé en Moselle. L'alerte enlèvement a été levée.

L'INFO. La fillette de 4 mois et demi enlevée par sa mère à Nancy a été retrouvée saine et sauve à Phalsbourg, en Moselle, et l'alerte enlèvement a été levée peu avant 2 heures samedi, a annoncé dans un communiqué la Direction centrale de la police judiciaire. "Elle va bien, elle a été replacée dans le centre maternel de Nancy où elle vivait", a indiqué le procureur de la République de Nancy, Thomas Pison samedi matin.

Une alerte enlèvement déclenchée vendredi. La justice avait déclenché vendredi une alerte enlèvement après la disparition du bébé, emmenée jeudi soir par sa mère, une jeune femme de 36 ans déficiente mentale, dans un centre maternel de Nancy où elles étaient placées. L'enfant et la mère ont été placées dans ce centre maternel par une décision judiciaire, avait expliqué vendredi le procureur de Nancy, Thomas Pison. Sur le plan juridique, cette dernière n'a donc pas la garde du nourrisson, notamment à cause de difficultés psychologiques importantes. Au total, quatre des cinq enfants de la mère de famille font l'objet de mesures de placement, un cinquième ayant été confié à un oncle. Le procureur avait justifié le déclenchement du dispositif "alerte enlèvement" par les problèmes de santé de l'enfant qui nécessitent de soins particuliers.

18.04-miha.alerte

© DR

Interpellés dans la nuit à un contrôle routier. La mère, déficiente mentale, le père, le bébé ainsi qu'un autre fils du couple âgé de 15 ans ont été interpellés samedi vers 1h15 à Phalsbourg, en Moselle, par la gendarmerie, alors qu'ils circulaient à bord d'un véhicule. "La famille avait été signalée au Luxembourg. En regardant la télévision, ils ont vu qu'ils étaient recherchés. Ils ont alors repassé la frontière pour, manifestement, se rendre en Suisse", a expliqué le magistrat. 

Un séjour dans un camping du Luxembourg. Selon les premiers éléments de l'enquête, le père s'était rendu jeudi en fin de soirée devant le centre maternel où la mère et le nourrisson vivaient, avant de prendre tous les trois la route. "Ils se sont installés pendant quelque temps dans un camping au Luxembourg, puis ils ont un peu erré sur la route pour se rendre en Suisse", a précisé le procureur. La famille avait notamment été repérée dans une station essence du Luxembourg, conduisant les autorités du Grand-Duché à déployer un important dispositif policier.

Vers une information judiciaire. Après leur interpellation en Moselle, le couple et leur fils de 15 ans ont été placés en garde à vue au commissariat de Nancy, où leur audition a débuté samedi matin. Le père était déjà connu des services de justice : il a été condamné à une vingtaine de reprises pour des faits de vols, violences et délinquance routière. Une information judiciaire pour enlèvement devait être ouverte dimanche avant la mise en examen du couple, a-t-on précisé de même source. Les suspects encourent jusqu'à 30 ans de réclusion criminelle.