Aisne : un bébé de 14 mois tué par le rottweiler de sa famille

  • A
  • A
Aisne : un bébé de 14 mois tué par le rottweiler de sa famille
Le chien de la famille a tué un bébé de 14 mois.@ FRED DUFOUR / AFP
Partagez sur :

Une fillette de 14 mois a été mortellement mordue par le rottweiler de sa famille dans l'Aisne. Le chien a été abattu après s'être échappé du domicile.

Un bébé de 14 mois a été mortellement mordu par le rottweiler de sa famille jeudi matin à Saint-Aubin, dans l'Aisne, ont indiqué les pompiers et la gendarmerie. Vers 11h30, selon les premiers éléments de l'enquête, "le chien aurait sauté sur la fillette et l'aurait mordue au niveau de la tête", a déclaré la gendarmerie, confirmant une information de France 3 Picardie. Selon nos informations, le rottweiler s'est jeté sur le bébé dans la cour de la maison alors que la mère de famille rentrait chez elle avec ses deux jeunes filles. 

La fillette mordue par deux chiens. Le rottweiler a mordu la cadette et s'est échappé de la maison. Un deuxième chien que possède la famille, un Jack Russel, a également mordu le nourrisson à plusieurs reprises, par "effet de meute". "La mère de la fillette n'a rien pu faire. Quand sa fille a été attrapée par le rottweiler, elle a protégé l'autre enfant", "en le mettant chez elle, puis elle a essayé de venir en aide à sa fillette en l'ôtant de la gueule du rottweiler, mais en vain", a affirmé le parquet de Laon. Lorsque les pompiers sont arrivés sur place, l'enfant, né en novembre 2015, "était en arrêt cardio-respiratoire, malheureusement, on n'a pas pu le réanimer, il est décédé sur place", ont-ils indiqué.

Des chiens en règle. Le rottweiler qui s'était échappé a été abattu dans la journée par un chasseur réquisitionné par la gendarmerie. Le deuxième chien de la famille devrait être prochainement euthanasié, sur décision du maire. Selon le parquet, les deux chiens étaient déclarés et toutes les obligations légales ont été remplies. Le rottweiler n'était pas obligé de porter une muselière, comme il s'agissait du domaine privé. Une enquête judiciaire a été ouverte pour déterminer les circonstances du drame.