Ain : un père tue ses enfants et se suicide

  • A
  • A
Ain : un père tue ses enfants et se suicide
@ MAXPPP
Partagez sur :

INFO E1 - La mère a également été retrouvée morte. La jalousie serait au coeur du drame.

Un père de famille s'est enfermé avec ses trois enfants dans sa voiture qu'il a incendiée, lundi soir, dans une station-service à Culoz dans l'Ain. Seul l'aîné, âgé de 11 ans, en a réchappé. Le père, originaire de Bosnie, et les deux plus jeunes enfants, âgés de quatre et cinq ans, sont morts carbonisés.

Selon des informations d'Europe 1, la mère des trois enfants a été retrouvée morte au domicile familial situé  dans le centre Bourg-en-Bresse. Ligotée et bâillonnée, elle est probablement décédée d'asphyxie, avant que son mari ne mette le feu à son véhicule. Une autopsie a été ordonnée pour déterminer les causes de son décès.

La piste de la jalousie privilégiée

"Il semblerait que ce soit un problème de jalousie qui ait entraîné un différend conjugal" à l'origine de ce drame, a déclaré le procureur de la République de Bourg-en-Bresse, Marie Christine Tarrare, lors d'une conférence de presse. Ce sont "des écrits laissés par le père", en grande partie "en langue étrangère", mais dont quelques-uns étaient rédigés en français, qui ont mis les enquêteurs sur cette piste, a-t-elle précisé.

Des flammes d'une dizaine de mètres

Les caméras de surveillance ont permis de dévoiler le scénario du drame. Vers 20h30, l'homme a garé sa Volkswagen devant les pompes à essence de la station service d'un supermarché. Il a alors commencé à asperger de carburant son véhicule dans lequel étaient enfermés ses trois enfants : deux garçons de 6 et 11 ans et une fillette de 4 ans. Avant de rentrer dans le véhicule, il y a mis le feu à l'aide d'un briquet. La voiture s'est embrasée aussitôt. Les flammes, d'une dizaine de mètres de hauteur, sont montées jusqu'au toit de la station ainsi que vers 200 bombonnes de gaz stockées juste à côté.

L'un des enfants réussit à s'échapper

Les pompiers sont intervenus très vite et ont isolé le véhicule. Le garçon de 11 ans réussi à en sortir, les jambes en feu. Il a été héliporté, dans un état grave, au centre des grands brûlés de Lyon. Il se trouvait toujours dans un état critique, mardi soir.

"On a entendu un gros bruit. Ma femme a ouvert la fenêtre et elle a vu la voiture en feu", raconte Gilbert qui habite juste en face. "Il y avait des flammes qui montaient à 10 mètres de haut et puis un gamin qui se sauvait. Il avait les jambes en feu. Il hurlait. Il y a des gamins qui sont allés le secourir. Nous on a eu peur, surtout pour les bouteilles de gaz. On a eu peur", conclut-il.

"On a eu peur" :

Une enquête a été ouverte. Mais si le père s'avère être l'auteur des faits, l'action publique devrait s'arrêter, l'auteur étant décédé.