Agression d'une militante transgenre devant un centre LGBT à Paris

  • A
  • A
Agression d'une militante transgenre devant un centre LGBT à Paris
Mercredi, la maire de Paris Anne Hidalgo a condamné sur Twitter "avec fermeté cette agression".@ Google Street View
Partagez sur :

Une militante transgenre a été agressée devant le centre LGBT à Paris. Elle s'est vu prescrire 11 jours d'ITT. 

Une responsable de l'Association nationale transgenre (ANT) a été agressée le 5 avril devant le centre LGBT (lesbiennes, gay, bisexuels, transgenres) à Paris, a-t-on appris jeudi de sources concordantes, confirmant une information du Parisien.

"Insultes homophobes et transphobes". La militante membre du conseil d'administration du Centre LGBT "a été prise à partie par un motard, tout d'abord verbalement puis ensuite physiquement, insultes homophobes et transphobes à l'appui", a expliqué jeudi dans un communiqué l'Association nationale transgenre.

Une plainte déposée. "L'agresseur s'est ensuite enfui laissant sa victime choquée, le nez cassé, l'arcade sourcilière ouverte et diverses ecchymoses, soit onze jours d'interruption temporaire de travail", a précisé l'ANT. Une plainte a été déposée "contre l'agresseur pour violences et injures publiques en raison de l'orientation sexuelle et de l'identité de genre", selon l'association. Une source policière a confirmé son dépôt.

Mercredi, la maire de Paris Anne Hidalgo a condamné sur Twitter "avec fermeté cette agression" et apporté son "soutien à la victime et au @CentreLGBTParis".