Agression devant un lycée de Tremblay : sept mineurs mis en examen, dont un écroué

  • A
  • A
Agression devant un lycée de Tremblay : sept mineurs mis en examen, dont un écroué
@ PASCAL POCHARD CASABIANCA / AFP
Partagez sur :

Les sept mineurs sont suspectés d'avoir pris part aux violences devant un lycée de Tremblay-en-France, en Seine-Saint-Denis, le 17 octobre.

Sept mineurs ont été mis en examen jeudi pour leur participation présumée aux violences qui avaient éclaté devant un lycée de Tremblay-en-France, en Seine-Saint-Denis, la semaine dernière. L'un d'entre eux, soupçonné d'avoir porté un coup de pied à la proviseure de l'établissement, a été placé en détention provisoire. Les six autres ont été placés sous contrôle judiciaire.

Le parquet avait requis le placement en détention provisoire de six mineurs, et un contrôle judiciaire pour le septième, plus jeune. L'information judiciaire porte sur des faits présumés de participation à un attroupement armé, violences avec interruption totale de travail (ITT) supérieure à huit jours sur personne chargée d'une mission de service public, violences avec arme sans ITT et dégradations par moyens dangereux.

L'établissement visé par quatre cocktails Molotov. Le 17 octobre dernier, la proviseure du lycée avait été frappée au visage et sur le corps devant son établissement. "Elle a d'abord été agressée par un jeune qui est arrivé et qui l'a frappée très violemment", racontait le lendemain sur Europe 1 un professeur de lettres. D'après nos informations, ce jeune homme aurait tenté de pénétrer à l'intérieur du lycée. "Elle a été évacuée tout de suite à l’intérieur du lycée", avait précisé le professeur. Le bâtiment avait été également visé par quatre cocktails Molotov alors que les élèves étaient à l'intérieur.