Agression de deux surveillants à la prison d'Amiens

  • A
  • A
Agression de deux surveillants à la prison d'Amiens
L'agression à la prison d'Amiens est sans lien avec le radicalisme islamiste, a souligné Alain Jégo.@ RICHARD BOUHET / AFP
Partagez sur :

Le mis en cause, âgé d'une trentaine d'années, a été placé au quartier disciplinaire en prévention.

Deux surveillants ont été hospitalisés après avoir été agressés, jeudi après-midi, à la maison d'arrêt d'Amiens par un détenu, a-t-on appris vendredi auprès des services pénitentiaires.

"Le détenu a été maîtrisé par un autre surveillant". "Sans raison particulière, le détenu, connu pour être une personne difficile à gérer, a donné un violent coup de poing au surveillant qui lui ouvrait la porte", a dit vendredi Alain Jégo, directeur interrégional des services pénitentiaires, confirmant une information de France 3 Picardie. "Le détenu a été maîtrisé par un autre surveillant qui s'est aussi pris des coups", a-t-il ajouté, précisant que les deux agents avaient été hospitalisés.

Une "grave agression". Le mis en cause, âgé d'une trentaine d'années, a été placé au quartier disciplinaire en prévention et fera l'objet de poursuites judiciaires. Frédéric Charlet, secrétaire régional adjoint de l'Ufap-Unsa Justice, a condamné cette "grave agression" et regretté "que les alarmes portatives n'aient pas fonctionné", alors que l'affaire d'Osny "a fait beaucoup de dégâts au moral du personnel pénitencier"L'agression à la prison d'Amiens est sans lien avec le radicalisme islamiste, a souligné Alain Jégo.