Agressés par une vingtaine de jeunes

  • A
  • A
Agressés par une vingtaine de jeunes
La police a fait fuir les assaillants lors de son arrivée sur les lieux.@ REUTERS
Partagez sur :

Deux familles de Neuilly-sur-Marne ont été victimes d'une expédition punitive samedi soir.

Réunies autour d'un barbecue pour fêter l'anniversaire d'un enfant de la famille, deux couples ont vécu une soirée cauchemardesque samedi soir, dans un quartier tranquille de Neuilly-sur-Marne, en Seine-Saint-Denis.

Peur du Taser

Tout commence vers 21 heures. Deux enfants des couples, des ados, sortent faire un tour dans le quartier avec leurs copines. Au coin de la rue, ils se font encercler par une dizaine d'ados, de 10 à 14 ans qui insultent leur copine avant que l'un d'entre eux ne sorte un Taser. "Mon neveu a pris peur et lui a fait un balayage pour le faire tomber", raconte au Parisien Corinne, qui recevait chez elle.

Les cris alertent les parents, réunis dans le jardin familial non loin. Ils les rejoignent vite. "Quand ils nous ont vus, ils sont partis. On a réussi à en attraper un". Son mari "l'a sermonné puis on lui a dit de partir", poursuit-elle.

Frappés à la batte de baseball

Les deux familles rentrent alors chez elles poursuivre la soirée. Mais dix minutes plus tard, elles voient débarquer plusieurs jeunes d'une vingtaine d'années, armés de battes de baseball. "Ils hurlaient : 'on va vous tuer'". Les deux hommes tentent tant bien que mal de les contenir, tandis que les enfants, paniqués, rentrent dans la maison. "Ils se jetaient à quatre ou cinq sur l'un d'entre eux et ils le traînaient plus loin, au coin de la rue, où un autre le frappait à coups de batte", témoigne la femme, encore choquée. "Ils venaient pour nous lyncher.

Ce n'est que lorsque les pompiers et les policiers arrivent, une dizaine de minutes plus tard, que les jeunes fuient. Aucun n'a été interpellé, précise le quotidien. Le père de famille attaqué est toujours hospitalisé mercredi, même si son état s'améliore. Six autres personnes ont également été légèrement blessées dans cet incident qui a pris des proportions dramatiques.