Agressée sexuellement devant des voyageurs du métro lillois

  • A
  • A
Agressée sexuellement devant des voyageurs du métro lillois
@ Max PPP
Partagez sur :

LILLE - L'agression sexuelle s'est déroulée mardi soir dans l'indifférence des voyageurs. L'agresseur a été condamné à 18 mois de prison ferme.

La scène s'est déroulée au yeux de tous. Mardi soir, une jeune femme, âgée de 30 ans, a été agressée sexuellement, alors qu'elle se trouvait dans le métro lillois, rapporte La Voix du Nord. Son agresseur, jugé en comparution immédiate, a été condamné jeudi à dix-huit mois de prison ferme avec mandat de dépôt. Il était jugé pour agression sexuelle par une personne en état d'ivresse et pour violences avec usage d'une arme par destination. De nationalité marocaine, il a également écopé d'une interdiction de territoire de 2 ans. La condamnation est supérieure aux réquisitions du parquet qui avait réclamé dix mois de prison.

Agressée sur le quai du métro. Les faits se déroulent dans le métro lillois. Il est 22h30 et peu d'usagers sont présent dans la station. La victime est abordée par un jeune homme de 19 ans qui vient de rentrer dans la station. Et l'agression se poursuit sur le quai où il l'a suivi. L'agresseur insulte la jeune femme et tente de l'embrasser. Comme elle résiste, il menace alors de la frapper avec une bouteille de vodka. Apeurée, la jeune femme se retrouve bloquée dans un coin, avant d'être agressée sexuellement.

Des usagers présents. L'analyse des caméras de vidéosurveillance révèle que quelques personnes étaient présentes sur les lieux de l'agression et ne sont pas intervenues. "Sur les caméras, on voit l’attitude du public qui s’éloigne et ne porte pas secours. C’est de la non-assistance à personne en danger. Si quelqu’un avait au moins appelé la police, celle-ci aurait pu intervenir aussitôt", confie un proche du dossier, interrogé par La Voix du Nord. À l’audience, le ministère public s’était d'ailleurs indigné de l’absence de réaction des passagers du métro. "Cette société m’inquiète. C’est vraiment chacun pour soi, même dans les moments difficiles", avait-il réagi.

Prise en charge par le personnel hospitalier. Finalement, la victime parvient à sortir de la station de métro. Sauf que son agresseur la suit à la trace. Elle hèle alors des automobilistes pour qu'ils lui viennent en aide. Un conducteur finit par s'arrêter, mais l'agresseur se bat avec lui et extrait la victime du véhicule. 30 minutes après le début de l'agression, ce sont finalement les vigiles du Centre hospitalier de Lille qui sont intervenus et ont maîtrisé l'agresseur.

Interpellé, le jeune agresseur a simplement reconnu avoir dragué cette femme de 30 ans. Il était connu des services de police notamment pour des vols avec violence.