Affaire Troadec : la police judiciaire se rend dans la propriété du suspect

  • A
  • A
Affaire Troadec : la police judiciaire se rend dans la propriété du suspect
La police judiciaire de Nantes s'est rendue mardi dans la propriété d'Hubert Caouissin, l'assassin présumé des quatre membres de la famille Troadec.@ FRED TANNEAU / AFP
Partagez sur :

La police judiciaire de Nantes s'est rendue mardi dans la propriété d'Hubert Caouissin, l'assassin présumé des quatre membres de la famille Troadec.

La police judiciaire de Nantes s'est rendue mardi à Pont-de-Buis-lès-Quimerch (Finistère), dans la propriété d'Hubert Caouissin, l'assassin présumé des quatre membres de la famille Troadec. "Une instruction est en cours, les enquêteurs se sont rendus sur place pour réexaminer la scène de crime", a expliqué le parquet de Nantes.

Caouissin entendu pendant cinq heures. Ces nouvelles recherches interviennent après la deuxième audition d'Hubert Caouissin la semaine dernière. Il a été entendu pendant cinq heures par les juges d'instruction en charge du dossier, se montrant coopératif. L'interrogatoire du principal suspect a porté sur le transport des corps des époux Troadec, Pascal et Brigitte, tous deux âgés de 49 ans, et leurs deux enfants, Sébastien, 21 ans, et Charlotte, 18 ans, jusqu'à la ferme à Pont-de-Buis-lès-Quimerch, ainsi que sur le nettoyage de la maison des Troadec, à Orvault (Loire-Atlantique).

Hubert Caouissin et sa compagne, Lydie Troadec, soeur de Pascal Troadec, ont été mis en examen et placés en détention le 6 mars, lui pour "assassinats" et "atteinte à l'intégrité d'un cadavre", elle pour "modification de l'état des lieux d'un crime et recel de cadavres".