Affaire Théo : débordements à Rouen en marge d'une manifestation, 8 interpellations

  • A
  • A
Affaire Théo : débordements à Rouen en marge d'une manifestation, 8 interpellations
Les CRS ont été provoqués par des manifestants en colère.@ JOEL SAGET / AFP
Partagez sur :

Des abribus ont été détruits lors d'affrontement entre des manifestants et les CRS. Huit personnes ont été interpellées.

Une nouvelle manifestation contre les violences policières en lien avec l'affaire Théo a donné lieu à des débordements vendredi soir à Rouen, les forces de l'ordre procédant à huit interpellations, a-t-on appris auprès de la préfecture. Quelque 150 personnes, selon la police, principalement des jeunes, s'étaient rassemblées vers 18h sur la rive gauche de la ville, à la station Saint-Sever du métro-tram.

Provocation des CRS. Quelques prises de parole de militants d'extrême gauche, peu écoutés, dénonçant les violences policières mais appelant aussi à un rassemblement pacifique, ont eu lieu. Puis, rapidement, plusieurs dizaines de personnes ont couru en direction de cordons de CRS à plusieurs centaines de mètres de là, pour aller les provoquer. Les forces de l'ordre ont utilisé des gaz lacrymogènes pour disperser les manifestants.

Des dégâts matériels. "Le calme est revenu vers 19h45. Il y a eu trois abribus détruits, quelques feux de poubelles et la police a procédé à huit interpellations", a indiqué le secrétaire général de la préfecture Yvan Cordier. "La situation a été rétablie avec plus de facilité que la fois dernière", a-t-il commenté. Mercredi soir, après un rassemblement au même endroit, d'importantes dégradations avaient eu lieu, notamment dans une rue piétonne toute proche, cette fois-ci mieux protégée par la police. Il y avait eu 22 interpellations et deux blessés légers.