Affaire Pastor : le gendre serait passé aux aveux

  • A
  • A
Affaire Pastor : le gendre serait passé aux aveux
@ REUTERS
Partagez sur :

Wojciech Janowski et son coach sportif sont en route pour Marseille. Ils seraient passés aux aveux.

INFO. Il serait passé aux aveux. Wojciech Janowski, 64 ans, gendre d'Hélène Pastor et consul honoraire de Pologne à Monaco, entendu en garde à vue depuis lundi à Nice, a "reconnu son implication" dans l'assassinat de la milliardaire monégasque.

En voie de défèrement. L'homme d'affaires polonais a quitté vers 09h45, visage caché, la Caserne Auvare, le siège de la police niçoise, où il était en garde à vue depuis lundi, pour rallier Marseille où il doit être présenté à un juge d'instruction en vue d'une mise en examen. Dans une seconde voiture, également visage caché, figurait le coach sportif du consul, autre suspect dans cette affaire.

Un gendre au centre des investigations. L'étau ne cesse de se resserrer autour de Wojciech Janowski, sur les comptes bancaires duquel des "flux financiers suspects" ont été repérés. Ce chef d'entreprise polonais, engagé dans des oeuvres caritatives  a été interpellé lundi en même temps que 22 autres personnes à Nice, Marseille et Rennes.

Parmi elles, les deux tueurs présumés, deux Marseillais de 31 et 24 ans d'origine comorienne vivant dans des cités des quartiers Nord de la ville et dont le parcours semé d'indices a été minutieusement reconstitué. Ces deux hommes devaient également être défèrés vendredi.  La fille d'Hélène Pastor, Sylvia, dont l'arrestation avait été justifiée par "les besoins de l'enquête" par le procureur de Marseille, a été remise en liberté jeudi sans qu'aucune charge ne pèse contre elle. La veille dix autres personnes avaient été relâchées.

24.06 pastor.meurtre.jpg

Un contrat à 140.000 euros ? Les enquêteurs soupçonnent d'autant plus Wojciech Janowski que "des liens sont apparus avec deux individus que je peux qualifier d'intermédiaires en relation directe" avec les deux tueurs présumés, avait détaillé le magistrat marseillais mardi.  "On peut penser à un contrat", avait-il ajouté, laissant entendre qu'il pourrait dépasser la centaine de milliers d'euros. De source proche du dossier, ce contrat serait de l'ordre de 140.000 euros. Le grand patron de la PJ, Christian Sainte, avait pour sa part évoqué "un cercle restreint" autour d'Hélène Pastor, plutôt qu'un "assassinat mafieux".

Le procureur de Marseille devrait livrer plus d'informations vendredi en fin d'après-midi, lors d'une conférence de presse programmée à 17 heures. On pourrait notamment y apprendre le mobile qui a conduit à cet assassinat et la nature exacte de ce contrat criminel.

sur-le-meme-sujet-sujet_scalewidth_460_scalewidth_460 (1)

L’ENQUÊTE - Affaire Pastor : l'intermédiaire serait le masseur du couple

L'INFO - la fille de l'héritière libérée sans charge

L'ESSENTIEL - Assassinat d'Hélène Pastor : ce que dit l'enquête

PORTRAIT - Hélène Pastor : qui sont la fille et le gendre de l'héritière ?

COUP DE FILET - la fille et le gendre de la riche héritière interpellés

L’ENQUÊTE - Affaire Pastor : les preuves accablent les tueurs présumés

L'ANNONCE - Hélène Pastor est morte

DYNASTIE - Les Pastor, une lignée de renom sur le Rocher

LES FAITS - Guet-apens et fusillade