Affaire Nemmouche : un Marseillais écroué

  • A
  • A
Affaire Nemmouche : un Marseillais écroué
Partagez sur :

L'un des cinq hommes arrêtés mardi à Marseille a été incarcéré vendredi. La Belgique demande à ce qu'il soit transféré.

Un Marseillais de 27 ans, arrêté mardi, a été placé vendredi en détention, réclamé par la justice belge dans l'enquête sur le tueur présumé du Musée juif de Bruxelles, Mehdi Nemmouche, a-t-on appris de source judiciaire. Quatre autres personnes interpellées mardi ont en revanche été relâchées.

>> LIRE AUSSI - Affaire Nemmouche : cinq interpellations à Marseille

L'homme est visé par un mandat d'arrêt européen (MAE) qu'il conteste, a expliqué cette source. La cour d'appel de Paris doit prochainement se prononcer sur sa remise aux autorités belges de cet homme, condamné à plusieurs reprises et qui a rencontré Mehdi Nemmouche en détention. 

Lors de leurs opérations, les enquêteurs de la Direction générale de la sécurité intérieure (DGSI) ont notamment retrouvé des armes. L'homme réclamé par la Belgique est soupçonné d'avoir "fourni des moyens" à Mehdi Nemmouche, selon une source proche du dossier.

Medhi Nemmouche avait été arrêté à Marseille le 30 mai à la descente d'un car en provenance de la capitale belge, six jours après la tuerie qui avait fait quatre morts le 24 mai, deux Israéliens, une Française et un Belge. Les enquêteurs cherchent à déterminer pourquoi Mehdi Nemmouche, 29 ans, soupçonné d'avoir combattu avec des djihadistes en Syrie, s'est rendu à Marseille, où il a été interpellé le 30 mai à la descente d'un bus. Le jeune homme, qui a été remis fin juillet à la justice belge pour y répondre de la tuerie de Bruxelles, était en possession d'un revolver et d'une kalachnikov. Avant de se rendre en Syrie, Medhi Nemmouche, originaire de Roubaix avait été incarcéré à cinq reprises en France, selon le parquet.